RÉSUMÉ DE L’ALLOCUTION DU PRÉSIDENT NATIONAL LORS DU 3ème ANNIVERSAIRE DU DÉCÈS DU FEU PN HONORÉ NGBANDA, LE 23-03-2024.

Le PN fait en ce jour du 23 Mars 2024 d’une pierre deux coups, à savoir un premier message relatif à la cérémonie du 3è anniversaire du décès de notre premier Président national d’une part, et d’autres messages relatifs à la marche et de vœux de l’an 2024 à tous les Camarades de l’APARECO d’autre part.

Primo, la cérémonie du 3è anniversaire :

Le PN a, après avoir souhaité la bienvenue à tous les invités et les Camarades de l’Apareco, défini la séquence des anniversaires avec dépôt de gerbe de fleurs sur la demeure temporaire de notre premier Président national, feu Honoré NGBANDA NZAMBO KO ATUMBA comme suit : Seuls les RT/France et RU/Ile de France sont chargés chaque année de poser ce geste ; tandis que tous les membres du Comité national élargi et des délégués des membres des Comités régionaux et territoriaux poseront ce geste tous les 5 ans. Et comme promis, une fois le pays libéré, le corps de notre feu PN sera transféré pour sa dernière demeure au pays de nos ancêtres.

Secundo, l’Historique et l’Avenir de l’Apareco :

L’Historique de l’APARECO se divise en 3 grandes périodes d’activités, de sa conception à sa création et son fonctionnement actuel, à savoir, (i) Une opposition informelle durant le règne de Mzée Kabila de Mai 1997 à Janvier 2001 ; (ii) Une résistance informelle avec apprêtement des documents constitutifs : Statuts, R.O.I et Projet de Société, de Mai 2001 au 5 Juin 2005 ; et (iii) Enfin la création du Mouvement de la Résistance avec la sortie officielle de l’APARECO le 5 Juin 2005 jusqu’à la Victoire, le jour de la libération du pays de l’occupation.

Et depuis la sortie officielle à ce jour, 5 phases d’activités ont été réalisées, à savoir, l’information, la sensibilisation, la conscientisation, la mobilisation ; et depuis Mars 2021, l’action se poursuit.

Quant à l’Avenir de l’APARECO, dit-on « Gouverner c’est Prévoir », mais Prévoir c’est Anticiper et Anticiper c’est Réfléchir avant d’Agir.

Le PN a demandé à chaque Camarade de tout bord d’anticiper en émettant et transmettant pour compilation au SG par écrit ses avis et considérations sur l’avenir de l’APARECO. C’est donc une question de repenser au modus operandi de ce combat, en vue de s’adapter au paradigme tout en gardant l’idéologie et la vision de la résistance de l’APARECO Don’t la flamme ne s’éteindrait qu’avec la libération du pays de l’occupation.

Il faut en plus penser à redynamiser la visibilité de l’APARECO par la communication privilégiée à l’audio-visuel ainsi que la divulgation des communiqués écrits auprès des destinataires importants au monde. Il faut rechercher à nouer des alliances objectives tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, ainsi que penser à la relève et à la jeunesse de la population. Aussi, rien ne se faisant sans financement, il faudrait penser à créer des structures de levée de fonds ( des ONG par ex.). Ce qui nous permettrait de financer le « Soulèvement populaire ».

Tertio, 2024 décrétée année de la Réconciliation :

Tout au long de son parcours, l’APARECO a connu quelques conflits internes dont je fus Président de certaines commissions d’harmonisation et de concorde pour éteindre ces conflits. Aujourd’hui, nous vivons certains conflits internes qui concernent d’une part, un groupe de Frondeurs, qui avaient assigné l’APARECO et son Président, au tribunal de Créteil en France, et d’autre part, quelques membres effectifs qui ont démissionné de leurs fonctions.

A tous ces groupes, le PN fait appel en décrétant l’année 2024 de la réconciliation globale, au nom de l’hommage que nous venons de rendre au feu PN, gage et ciment de notre unité à l’occasion de son 3è anniversaire de décès ; car l’union fait la force.

Ainsi appel spécial est lancé aux Frondeurs de bien respecter, autant que le PN le fait, le verdict du jugement du tribunal de Créteil, leur reconnaissant la qualité de membres à part entière de l’APARECO et reconnaissant également la qualité du PN en a.i., d’être leur chef hiérarchique, qu’ils doivent obéir statutairement. Ils ne doivent donc pas continuer à se comporter en dissidents et rebelles vis à vis de leur Chef comme ils le font actuellement. Qu’ils ne restent pas en dehors, mais viennent au sein de l’APARECO me rejoindre afin qu’ensemble nous puissions préparer l’organisation du Congrès prôné par ce verdict du jugement du tribunal de Créteil.

En revanche aux membres démissionnaires dans l’APARECO, appel leur est également lancé au même motif d’hommage au feu PN, pour regagner les postes qui leur étaient désignés afin que nous continuions le combat nous légué selon les vœux testamentaires de notre feu PN Honoré NGBANDA d’heureuse mémoire ; « ce combat, vous devez le continuer ».

Quarto, Vœux de Nouvel An 2024 :

Que l’année 2024 soit pour la réconciliation, la concorde et l’unité parmi nous pour un repos bien mérité en paix de notre Feu PN. Que l’année 2024 soit pour des actions réelles sur les terrains tant au niveau interne qu’externe, et que nous puissions affûter nos armes. Que l’année 2024 soit aussi celle de notre visibilité tous azimuts et notre succès victorieux.

A tous les Camarades et leurs familles, bonne santé en l’année 2024.

Je vous remercie.

Alphonse D. EBAMA

 

 

Facebook Comments
Comments are closed