URGENT-ALERTE/ Paul Kagame ordonne l’assassinat de l’Evêque d’Uvira, Mgr Sébastien Muyengo Mulombe!

L’image contient peut-être : 3 personnes, dont Eliezer Ntambwe, texte qui dit ’KAGAME ordonne l'assassinat de l'Évêque d'Uvira, Mgr Sébastien-Joseph MUYENGO MULOMBE! URGENT ALERTE /MINEMBWE APARECO NEWSLETTER MISE EN GARDE D'HONORE NGBANDA’

Minembwe : Kagame ordonne l’assassinat de l’Evêque d’Uvira, Mgr Sébastien-Joseph Muyengo Mulombe !

Par Honoré Ngbanda-Nzambo Ko Atumba – Paris, le 08 Octobre 2020

Depuis l’installation frauduleuse de la commune rurale de Minembwe, les hégémonistes tutsi-rwandais jubilent partout : dans les églises et les night club du Rwanda, dans les rues de Kigali la capitale et dans les villages … Partout, des cris de victoire ont retenti, et des alléluias ont salué les prédications de certains pasteurs rwandais qui ont eu le toupet de confirmer à leurs fidèles lors des cultes l’accomplissement de la prétendue prophétie de Dieu qui leur aurait promis le terre bénie de Minembwe. Cette terre qui sera demain, selon la même prétendue prophétie, un modèle de développement pour le monde ! Et dans les réseaux sociaux, les Tutsi-rwandais n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour narguer et humilier les congolais qu’ils ont traité avec mépris de tous les noms.

Mais un proverbe africain dit : «N’insultez pas le crocodile lorsque vos deux pieds sont encore dans l’eau » ! J’invite les hégémonistes tutsi-rwandais qui poussent l’outrecuidance jusqu’à menacer de mort les patriotes congolais qui se sont dressés contre cette tentative de hold up, je les invite à méditer sérieusement cet adage de la sagesse africaine.

En effet, la cérémonie d’installation du bourgmestre de la commune de Minembwe a eu comme effet bénéfique d’avoir réveillé et convaincu les derniers des congolais incrédules qui croyaient jusqu’ici que le projet de balkanisation et d’annexion de la partie-Est de la RDC n’étaient qu’une simple vue de l’esprit. Et cette levée de bouclier générale a même fait stopper Félix Tshisekedi dans son élan  d’exécuter fidèlement les termes du contrat secret grâce auquel il a accédé au fauteuil présidentiel sans pouvoir effectif. Au niveau de l’ANR, une mobilisation générale a été décrétée pour entreprendre une campagne tous azimuts visant à étouffer ou discréditer le discours du leader de l’APARECO au sujet des origines réels des Banyarwanda autoproclamés Banyamulenge.

Et parmi les voix qui se sont levées pour dénoncer la félonie de cette cérémonie qui a eu lieu à Minembwe, celle de Mgr Sébastien-Joseph MUYENGO MULOMBE, Evêque d’Uvira, a été très déterminante. https://youtu.be/YmabqMdLbss Dans le microcosme politique congolais, très peu s’attendait à cette sortie courageuse, fracassante et responsable. L’appel patriotique lancé au peuple congolais par l’Evêque d’Uvira à partir de Kinshasa où il se trouve en conférence des Evêques du Congo, la CENCO, cet appel patriotique disais-je, a été considéré par les hégémonistes tutsi-rwandais comme un véritable casus belli.

Ainsi, des sources sures nous apprenons que Paul KAGAME vient d’ordonner l’assassinat de Mgr Joseph MUYENGO dès son retour dans son diocèse. Un commando vient de planifier de l’abattre lors de son déplacement dans la plaine de la Ruzizi. En effet, Kigali redoute particulièrement les prélats de l’Eglise catholique à cause de leur impact sur les populations congolaises. Mais nous ne permettront pas que Mgr Joseph MUYENGO subisse le même sort que ses braves prédécesseurs et martyrs,  les évêques Christophe MUNZIHIRWA MWENE NGABO et Emmanuel KATALIKO.  

C’est pourquoi, nous alertons l’opinion tant nationale et internationale pour les prévenir qu’une quelconque atteinte à la sécurité physique de Mgr Joseph MUYENGO risque de constituer un véritable détonateur qui provoquera une situation d’insécurité incalculable pour tous les Banyarwanda, tant à Kinshasa qu’à l’Est de la République Démocratique du Congo ! Et pourtant, le peuple congolais n’entretient aucune haine ni aucune animosité vis-à-vis de tous les peuples des neufs pays voisins qui ont choisi d’habiter sur son territoire. Mais par contre, le peuple congolais n’acceptera plus jamais qu’un lobby hégémoniste procède impunément sur son territoire au massacre des intellectuels, des cadres politiques, administratifs et religieux ainsi que des populations congolaises, dans le seul but de s’accaparer frauduleusement de ses terres.

En l’absence d’un Etat congolais digne de ce nom, nous appelons les populations et les chrétiens du diocèse d’Uvira à se mobiliser comme un seul homme pour protéger, dès son retour à l’Est du pays, l’Evêque d’Uvira, Mgr Joseph MUYENGO, contre le projet méphistophélique de Paul Kagamé et de ses sbires.

Ingeta ! 

Facebook Comments
Comments are closed