FLASH/ Du Rififi à Kinshasa : “Kabila” décidé à dégommer Tshisekedi!

L’image contient peut-être : 7 personnes, dont Tony-David Matungulu et Patrick Luwowo, texte qui dit ’FLASH! FLASH! DU RIFIFI A KINSHASA! Félix Tshisekedi να chercher secours à Washington Kabila décidé à dégommer Tshisekedi Vital Kamerhe «réfugié» chez Amida’

 F L A S H

DU RIFIFI A KINSHASA !

  • Félix Tshisekedi va chercher secours à Washington
  • Kabila décidé à dégommer Tshisekedi 
  • Vital Kamerhe «réfugié» chez Amida

https://youtu.be/CqnSJdHcbec

Plus rien ne semble aller entre les principaux ténors de l’alliance démoniaque FCC-CASH conçue à Nairobi au Kenya et accouchée à Kinshasa en RDC une certaine sombre nuit du mois de décembre 2018. Les intérêts bougent et font automatiquement bouger les alliances qui en sont les seuls fondements.

Sauf changement de dernière minute, Félix Tshisekedi s’envolera ce mercredi 09 septembre pour le pays de l’Oncle Sam. Selon les confidences de l’un de ses proches qui fera d’ailleurs partie de ce voyage, FATSHI est aux abois. 

Il est informé que son allié et mentor KANAMBE a décidé de le dégommer lors de la prochaine session du parlement, le mécanisme est mis en marche et la sortie médiatique tonitruante du Pasteur Théodore NGOY et de Martin FAYULU a confirmé la détermination du loup-garou de Kingakati à en finir rapidement avec lui. Félix Tshisekedi a donc compris que le duel est définitivement engagé. Et la victoire, mieux, la survie appartiendra à celui des deux qui dégainera le premier. 

C’est ainsi qu’avec l’aide de «son ami» Mike HAMMER, l’ambassadeur des États-Unis à Kinshasa, il a décroché une visite d’urgence à Washington pour aller demander aux «décideurs» américains (langage cher à son père) de soutenir sa stratégie dans ce duel fatal qui consiste à prendre son allié «Kabila» de vitesse. 

Il compte en effet démissionner le gouvernement et dissoudre le Parlement ainsi que le Sénat avant la rentrée parlementaire prévue le 15 septembre prochain. Réussira-t-il son sprint ? Le président Donald Tromp engagé lui-même dans le duel électoral acceptera-t-il de soutenir un homme qui n’a jamais tenu une seule promesse faite aux États-Unis ? Let’s wait and see !  

Et pendant ce temps, un autre ténor de l’alliance FCC-CACH qui a fait couler salive et encre ces derniers mois, Vital Kamerhe, semble avoir disparu des radars depuis sa sortie de la prison de Makala «pour raison de santé» avait-on dit. 

Certains ont même prétendu qu’il aurait été atteint du covid-19, sans que ses autres «colocataires» de la cellule ne soient pourtant inquiétés. Bizarre ! Seulement voilà , quelques jours après avoir été interné dans un centre médical de la capitale, le détenu aurait disparu.

Mais un membre du réseau de la résistance au sein de la Garde Républicaine nous a confié que Vital Kamerhe coule des jours paisibles dans la résidence de sa chère et tendre épouse Amida Shathur, résidence située sur avenue Pumbu, non loin de GLM. Et cette résidence est bien surveillée par les éléments de la Garde Républicaine de… Félix Tshisekedi. Allez-y comprendre quelque chose! Et notre source, militaire de son état, précise même que Vital Kamerhe n’est pas malade.

Au lieu de se livrer à une opération périlleuse de vouloir dissoudre le Parlement, le Sénat et de démissionner le Gouvernement, Félix Tshisekedi aurait mieux fait de suivre les sages conseils patriotiques que lui avait donnés Honoré Ngbanda, président national de l’APARECO. 

Ce dernier lui avait demandé ainsi qu’à tous les politiciens congolais, de quitter purement et simplement toutes ces institutions iniques mises en place par les occupants qui les contrôlent ! Ce faisant, et avec l’appui de tout le peuple congolais, ces institutions deviendront caduques et le pouvoir d’occupation tombera comme un fruit mur ! Mais Félix Tshisekedi, en voulant chasser tous ses complices d’hier avec lesquels il a escroqué le peuple congolais, et en voulant se maintenir seul au pouvoir, ne fera que mettre le feu aux poudres!

Il appartient au peuple congolais de se préparer à s’assumer devant le tohu-bohu qui s’annonce ! La classe politique congolaise a montré ses limites. La jeunesse congolaise doit se mettre en ordre de bataille pour faire face aux vautours et aux rapaces qui veulent dépecer le Congo pour assouvir leur avidité.

Paris, le 08 septembre 2020

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

DU RIRFIFI A KINSHASA

  • Félix Tshisekedi va chercher secours à Washington
  • “Kabila” décidé à dégommer Tshisekedi 
  • Vital Kamerhe «réfugié» chez Amida

Plus rien ne semble aller entre les principaux ténors de l’alliance démoniaque FCC-CASH conçue à Nairobi au Kenya et accouchée à Kinshasa en RDC une certaine sombre nuit du mois de décembre 2018. Les intérêts bougent et font automatiquement bouger les alliances qui en sont les seuls fondements.

Sauf changement de dernière minute, Félix Tshisekedi s’envolera ce mercredi 09 septembre pour le pays de l’Oncle Sam. Selon les confidences de l’un de ses proches qui fera d’ailleurs partie de ce voyage, FATSHI est aux abois.

Il est informé que son allié et mentor KANAMBE a décidé de le dégommer lors de la prochaine session du parlement, le mécanisme est mis en marche et la sortie médiatique tonitruante du Pasteur Théodore NGOY et de Martin FAYULU a confirmé la détermination du loup-garou de Kingakati à en finir rapidement avec lui. Félix Tshisekedi a donc compris que le duel est définitivement engagé. Et la victoire, mieux, la survie appartiendra à celui des deux qui dégainera le premier.

C’est ainsi qu’avec l’aide de «son ami» Mike HAMMER, l’ambassadeur des États-Unis à Kinshasa, il a décroché une visite d’urgence à Washington pour aller demander aux «décideurs» américains (langage cher à son père) de soutenir sa stratégie dans ce duel fatal qui consiste à prendre son allié «Kabila» de vitesse.

Il compte en effet démissionner le gouvernement et dissoudre le Parlement ainsi que le Sénat avant la rentrée parlementaire prévue le 15 septembre prochain. Réussira-t-il son sprint ? Le président Donald Tromp engagé lui-même dans le duel électoral acceptera-t-il de soutenir un homme qui n’a jamais tenu une seule promesse faite aux États-Unis ? Let’s wait and see !  

Et pendant ce temps, un autre ténor de l’alliance FCC-CACH qui a fait couler salive et encre ces derniers mois, Vital Kamerhe, semble avoir disparu des radars depuis sa sortie de la prison de Makala «pour raison de santé» avait-on dit.

Certains ont même prétendu qu’il aurait été atteint du covid-19, sans que ses autres «colocataires» de la cellule ne soient pourtant inquiétés. Bizarre ! Seulement voilà , quelques jours après avoir été interné dans un centre médical de la capitale, le détenu aurait disparu.

Mais un membre du réseau de la résistance au sein de la Garde Républicaine nous a confié que Vital Kamerhe coule des jours paisibles dans la résidence de sa chère et tendre épouse Amida Shatur, résidence située sur avenue Pumbu, non loin de GLM. Et cette résidence est bien surveillée par les éléments de la Garde Républicaine de… Félix Tshisekedi. Allez-y comprendre quelque chose! Et notre source, militaire de son état, précise même que Vital Kamerhe n’est pas malade.

Au lieu de se livrer à une opération périlleuse de vouloir dissoudre le Parlement, le Sénat et de démissionner le Gouvernement, Félix Tshisekedi aurait mieux fait de suivre les sages conseils patriotiques que lui avait donnés Honoré Ngbanda, président national de l’APARECO.

Ce dernier lui avait demandé ainsi qu’à tous les politiciens congolais, de quitter purement et simplement toutes ces institutions iniques mises en place par les occupants qui les contrôlent ! Ce faisant, et avec l’appui de tout le peuple congolais, ces institutions deviendront caduques et le pouvoir d’occupation tombera comme un fruit mur ! Mais Félix Tshisekedi, en voulant chasser tous ses complices d’hier avec lesquels il a escroqué le peuple congolais, et en voulant se maintenir seul au pouvoir, ne fera que mettre le feu aux poudres!

Il appartient au peuple congolais de se préparer à s’assumer devant le tohu-bohu qui s’annonce ! La classe politique congolaise a montré ses limites. La jeunesse congolaise doit se mettre en ordre de bataille pour faire face aux vautours et aux rapaces qui veulent dépecer le Congo pour assouvir leur avidité.

Paris, le 08 septembre 2020

Candide OKEKE 

L’ŒIL DU PATRIOTE

 

Facebook Comments
Candide Okeke

About Candide Okeke

Comments are closed