URGENT/ Déclaration du CNRC relative à la situation préoccupante en RDC (Conseil National de la Résistance Congolaise) 

L’image contient peut-être : 9 personnes, dont Mboyo Ekula, texte qui dit ’CNRC Conseil National de la Résistance Congolaise Déclaration du CNRC CNRC relative à la situation préoccupante en RDC’

CNRC (Conseil National de la Résistance Congolaise) 

Déclaration du CNRC relative

à la situation préoccupante en RDC

VERSION AUDIO :

VERSION TEXTE: 

Ce lundi 20 avril 2020, les membres des organes statutaires du  Conseil National de la Résistance Congolaise dont notamment le Pilotage stratégique, le Bureau de coordination et le Conseil des sages, se sont réunis pour examiner la situation préoccupante qui prévaut en République Démocratique du Congo. A cet effet, ils ont abordé les points suivants :

      1. La gestion du Covid-19 
      2. Le drame relatif aux pluies diluviennes  qui se sont abattues sur Uvira
      3. La situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire national
      4. L’urgence de conscientisation et de mobilisation du peuple congolais pour la libération totale de la RDC

S’agissant du premier point, le CNRC dénonce et déplore la gestion cacophonique du Coronavirus par le régime en place à Kinshasa et stigmatise l’amateurisme, l’affairisme et l’irresponsabilité qui s’observe depuis la survenue du premier cas de test positif au Sars-Covid-19 à Kinshasa. Cette gestion est en outre caractérisée par une très mauvaise communication avec les populations, par des mesures non adaptées aux réalités sociales congolaises et par des engagements suspects et sournois comme celui relatif à la candidature de la RDC au vaccin du coronavirus.

Face à ces graves lacunes de gestion préjudiciables à notre peuple, les organes dirigeants du CNRC exigent des autorités du régime en place à Kinshasa  de mobiliser sans tarder tous les moyens financiers, matériels et humains pour mettre en branle des mesures idoines à même d’arrêter la propagation du Covid-19 et de garantir l’accès aux soins aux personnes infectées.                                           

Concernant le 2 point relatif au drame survenu à Uvira à la suite des inondations provoquées par des pluies diluviennes qui ont fait une quarantaine de morts, le CNRC présente d’abord ses sincères condoléances au peuple congolais et aux familles éprouvées, il exige ensuite aux autorités politiques du pays de prendre de toute urgence des mesures idoines pour assister tous ceux qui ont perdu des proches et dédommager tous les sinistrés.

Examinant le 3e point relatif à la situation sécuritaire dramatique à travers le territoire national, les organes dirigeants du CNRC réitèrent leurs préoccupations concernant la porosité des frontières nationales caractérisée par des multiples  intrusions des armées étrangères sur notre territoire avec l’aphonie complice du gouvernement congolais sous contrôle des occupants étrangers.

Vu tout ce qui précède, le CNRC réitère ici ses 7 mesures qu’il a déjà proposées en guise d’appel au peuple congolais et à toute la classe politique afin qu’ensemble nous réunissions de toute urgence toutes les conditions idoines du combat pour :

      1. Paralyser toutes les institutions politiques d’occupation
      2. Neutraliser  les hordes extrémistes  de l’ armée d’occupation rwandaise éparpillée dans notre territoire et dont la présence a occasionné le génocide de plus de 12 millions des congolais.
      3. Se défaire du pouvoir illégitime et collaborationniste qu’incarne Felix Tshilombo Tshisekedi ainsi que tous ses alliés congolais et étrangers.

Et une fois le pays libéré de l’occupation étrangère et de ses collabos congolais, c’est alors que toutes les personnalités congolaises de la diaspora et de l’intérieur du pays pourront se regrouper pour constituer un gouvernement intérimaire post-libération qui sera chargé de sécuriser le pays et les populations, rétablir l’autorité de l’Etat, et planifier l’organisation des élections libres et transparentes.

Congolaises et congolais, l’heure de l’engagement et de la détermination a sonné !

Fait, le 21 avril 2020

Pour le CNRC,

Mohamed Mboyo Ey’ekula

Porte-Parole

 

 

ANNEXE : Rappel des 7 mesures pour libérer la RDC

 

L’image contient peut-être : texte qui dit ’CNRC 7 MESURES POUR LIBERER LA RDC 1. La suspension des activités des partis politiques 2. La constitution d'un front patriotique de salut public. 3. Le retrait opposants politiques des institutions publiques. 4. Le déclenchement d' d'un vaste mouvement désobéissance civique. 5. Un appel commun au peuple à s'approprier les symboles du pouvoir. 6. Un appel commun à l'adresse militaires, des policiers, des agents des services spéciaux à soutenir le peuple 7. L'occupation générale par la diaspora des ambassades de la RDC’

 

7 mesures pour libérer la République démocratique du Congo (Rappel)

          1. La suspension des activités des partis politiques
          2. La constitution d’un front patriotique de salut public
          3. Le retrait des opposants politiques des institutions publiques.
          4. Le déclenchement d’un vaste mouvement de désobéissance civique.
          5. Un appel commun au peuple à s’approprier les symboles du pouvoir.
          6. Un appel commun à l’adresse des militaires, des policiers, des agents des services spéciaux à soutenir le peuple
          7. L’occupation générale par la diaspora  des ambassades de la RDC

 

RDC-Déclaration du CNRC 21 Avril 2020

Facebook Comments
Comments are closed