L’APARECO et la résistance congolaise en Afrique du Sud donnent de la voix

Le Comité territorial de l’APARECO a donné de la voix en organisant un sit-in très bruyant devant l’ambassade du Royaume de Belgique à Pretoria en Afrique du Sud, pour dénoncer l’apathie et l’hypocrisie de l’Union Européenne et du reste de la Communauté internationale face au drame de l’occupation Rwandaise de la R.D. Congo. Les manifestants ont dénoncé à haute voix les crimes inhérents au génocide de plus de 12 millions de Congolais : plus de 1.200 femmes et enfants congolaises violées par jour ; des villages entiers détruits ; des populations entières décimées depuis plus de 21 ans et des millions des congolais autochtones chassés de leur terre natale et errent et meurent dans des forêts….. Tous ces drames et crimes ne semblent pourtant ni préoccuper, ni ébranler la conscience de l’Union Européenne dont le siège est installé à Bruxelles en Belgique. Raison pour laquelle l’APARECO a remis un mémorandum au diplomate belge mandaté par l’ambassadeur belge à cet effet.

Malgré l’indifférence totale de la communauté internationale qui frise même la complicité, le peuple congolais, par la voix de l’APARECO et de la Résistance patriotique, voudrait faire comprendre au monde entier qu’elle entend poursuivre jusqu’à la victoire finale le digne combat patriotique de libération de la RDC de toutes ces atrocités d’une extrême gravité.

L’APARECO qui est à la pointe de ce combat, se tiendra fermement aux côtés du peuple congolais pour l’amener d’abord à décrier tout simulacre d’élections dites démocratiques qui n’ont jamais mis fin, dans l’histoire du monde, au pouvoir cruel et inhumain de l’occupation, et ensuite à s’assumer pour stopper ce processus d’occupation et de balkanisation de son pays !

Jeudi 16 Mars 2017

Reportage photos

Facebook Comments
Comments are closed