ALERTE ! «Kabila» se prépare à lancer une vaste opération de génocide dans le «Grand Kasaï» !

ALERTE

Profitant du chaos instauré au Kasaï,

«Kabila» se prépare à lancer une vaste opération de génocide dans le «Grand Kasaï» !

Après avoir décimé des millions de Congolais dans le «Grand Kivu» durant 20 ans, le «cheval de Troie » du Rwanda en RDC se prépare, avec l’aide du lobby et de la mafia politico-militaro-financière tutsi rwandais et ougandais, se prépare à lancer une grande opération du même genre mais cette fois, au cœur même de la RDC : dans le « Grand Kasaï » ! Des sources très crédibles au sein des services de renseignement militaires et civils à Kinshasa viennent de nous alerter pour signaler le déploiement massif des militaires rwandais assistés des mercenaires érythréens et d’autres pays d’Afrique. Ces troupes se sont déployés autour de Lodja tandis que d’autres seraient déjà à Mbunji-Mayi depuis la nuit de mardi 14 mars. Le gouverneur Ngoy Kasandji qui en assure toutes les conditions du secret des opérations qui se dérouleront en dehors des villes, loin des cameras de la presse focalisée sur des tirs bruyant dans les centres urbains. Par ailleurs, d’autres troupes étrangères, en tenue des FARDC ont déjà encerclé Kananga et Tshimbulu où les opérations ont débuté depuis mardi 14 mars dernier. Le prétexte officiel présente ces opérations comme une riposte des FARDC contre l’assaut des adeptes et combattants de Kamuina Nsapu qui n’ont que des amulettes et des gris-gris comme seules armes ! Selon nos sources militaires, l’église catholique figure en tête de liste des objectifs-cibles de cette expédition militaire de « Kabila » et Kagame.

Le leader de l’APARECO l’avait annoncé depuis plusieurs mois, après le glissement que lui ont accordé les politiciens congolais de l’opposition, « Kabila » n’a en tête qu’un objectif : créer le chaos, et s’il le faut même menacer les intérêts occidentaux, en vue d’obtenir l’instauration de l’état d’urgence qui créera les conditions idoines pour modifier pour une énième fois «sa» constitution, et lui permettre de s’éterniser au pouvoir. Mais au-elà de cet objectif immédiat, Kagame et le Tutsi-power veulent faire d’une pierre deux coups : ils veulent profiter du chaos qu’ils ont savamment installé à travers la RDC pour décimer, tant que faire se peut, un plus grand nombre de congolais de cette région. Le choix de s’attaquer à la croissance démographique des Congolais constitue l’une des stratégies maîtresses du plan d’occupation tutsi-rwandais. Que les Congolais ne s’y méprennent pas! Le plan des Tutsi en RDC se projette à plusieurs dizaines d’années en avant ! Rappelez-vous qu’ils ont transporter toutes les archives d’identification des peuples de la RDC au Rwanda, et ils viennent d’ouvrir des écoles pour apprendre aux jeunes tutsis rwandais nos principales langues nationales. 

L’enlèvement des expatriés fait partie de la stratégie du chaos cher aux experts tutsis rwandais. L’utilisation excessive des forces militaires étrangères sera présentée au monde comme étant plutôt l’expression de la bonne volonté et de la détermination du gouvernement «Kabila» de retrouver les otages et de punir des «terroristes» (termes à la mode en occident) qui commencent à menacer l’intégrité physique des occidentaux. Nos sources dans la kabilie nous confirment que dans les prochains jours, « Kabila » entend envoyer un émissaire aux Etats-Unis pour défendre cette thèse.

L’ouverture de la cession parlementaire de Mars est l’autre support de poids qu’attendait «Kabila» et avec lequel il bloquait le processus du dialogue. Il va bientôt, avec l’aide de «son» Parlement, échafauder des entourloupettes en vue de se dégager du chantage du Rassemblement.  

Le peuple congolais doit se mobiliser pour arrêter ce processus du génocide qui prend chaque jour de l’ampleur. Et nous sommes convaincus, que ce n’est pas le dialogue, les accords ni le gouvernement de transition qui mettront fin à ce plan machiavélique. Nous devons combattre le mal à la racine : chasser les occupants et leurs alliés, et reconstruire la RDC ensuite ! 

Paris , le 15 Mars 2017

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

Facebook Comments
Comments are closed