Evaluation de la Campagne électorale présidentielle du Dr Denis MUKWEGE, candidat soutenu par l’Apareco.

Il sied de prime abord de souligner et marteler que l’Apareco s’inscrit dans le principe qu’on ne libère jamais un pays occupé par des élections organisées par les Occupants. Ainsi, l’Apareco ne s’enrôle jamais et elle n’est jamais allé voter.

L’Apareco, créée comme parti politique pour la refondation du Congo, s’est muée pour le besoin de la cause en mouvement de résistance aux constats d’une part, de l’avènement à la tête du pays de monsieur Hyppolite KANAMBE, alias Joseph KABILA, proconsul du pouvoir de Kigali en RDC, et d’autre part, aux infiltrations des Tutsi Rwandais par les mécanismes des mixages et brassages dans les institutions nationales et entreprises étatiques du Congo.

Aussi, suivant sa tradition, l’Apareco a-t-elle toujours suivi la volonté d’aller aux élections du peuple congolais – soutenant un de ses candidats capables de remporter le scrutin -et,  à l’occasion des trois précédents cycles électoraux, elle s’était résolue de porter son soutien à tout candidat présidentiel à même de mener le pays à la libération en cas de hold up électoral par vol de leur victoire.

C’est ce qui fut fait suivant un « gentlemen agreement » avec monsieur Jean-Pierre BEMBA en 2006, monsieur Etienne TSHISEKEDI en 2011, monsieur Martin FAYULU en 2018, et enfin présentement en 2023 avec le Dr Denis MUKWEGE en décembre 2023.

Le choix de l’Apareco porté sur le candidat Dr Denis MUKWEGE fut objectivement fonction de son profil général : sa biographie, sa maturité en compétence et expérience, son aura internationale, son programme d’action et enfin son avantage concurrentiel vis-à-vis de tous les autres candidats sans distinction.

En effet, mis sur la balance des valeurs, le Dr Denis MUKWEGE, face à tout candidat : Félix Tshilombo, Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Augustin Matata, Delly Sessanga et consort ; il n’y a pas photo. Le Dr Denis MUKWEGE pèse plus lourd.

Par honnêteté intellectuelle, il est donc inapproprié et inadéquat d’évaluer valablement la performance de la campagne électorale du Dr Denis MUKWEGE, vu la base du dysfonctionnement organisationnel chaotique de ces élections ; les standards organisationnels fondamentaux étant inexistants.

En revanche, l’évaluation proprement dite toutefois par l’Apareco, sur la performance de la campagne en fonction des fondamentaux définis dans notre contribution participative en Marketing politique d’organisation et fonctionnement d’une campagne électorale, et confiée à l’équipe de campagne du candidat, démontre objectivement bien de déficits déplorables en matière de visibilité et de  communications du candidat auprès de l’électorat du Congo profond qui ne le connaissait pas.

Le Dr Denis MUKWEGE est apparu donc comme étant seulement mieux connu du Congo élitiste, des intellectuels, dont la représentation est minorée voire inexistante au plan du corps électoral national.

Mais qu’à cela ne tienne, les échecs et des chutes consolident bien la maturité des expériences afin de se relever et repartir du bon pied avec détermination pour escompter le succès.

Et l’Apareco considère bien le Dr Denis MUKWEGE qui reste bel et bien son allié objectif pour la poursuite en synergie de la lutte de libération du Congo et l’avènement de la paix durable dans notre pays.

Fait à Bruxelles le 19 Janvier 2024.

Alphonse D. EBAMA

Président National de l’APARECO.

Evaluation-de-la-Campagne-electorale-presidentielle-du-Dr-Denis-MUKWEGE-1

Facebook Comments
Comments are closed