COMMUNIQUE DE L’APARECO PORTANT CLARIFICATION DE SES RAPPORTS AVEC LE CONSEIL NATIONAL DE LA RESISTANCE CONGOLAISE (CNRC)

N°APARECO :SG/003/15/MAI/2022

L’Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo, APARECO en sigle, porte à la connaissance de l’opinion et de la communauté des résistants et combattants les précisions ci-après :

  1. L’APARECO est, sans discontinuer, membre du CNRC conformément à la Déclaration Politique de la Résistance Congolaise du 12 août 2017, acte fondateur de ce dernier,   et le demeure. Elle en est, par ailleurs, membre cofondateur.
  2. L’APARECO annonce, ce jour, le retrait officiel de sa délégation du comité de coordination du CNRC, et y suspend ses activités. Ce, jusqu’à nouvel ordre.

Par conséquent, toute personne qui s’y présenterait au nom et pour le compte de l’APARECO serait un usurpateur.

  1. L’APARECO s’est indignée de la posture du comité de coordination dans la crise aujourd’hui dépassée qu’elle a connue en son sein, après la disparition de son Président National, feu Honoré NGBANDA NZAMBO KO ATUMBA, d’heureuse mémoire. En effet, ce comité s’est érigé en instance d’arbitrage sans en avoir qualité et a pris fait et cause pour les membres de l’APARECO ayant fait dissidence.
  2. Par ailleurs, le CNRC s’est mué en antichambre pour des personnes manifestement hostiles à l’APARECO et envieuses sans doute de son leadership dans la résistance congolaise ; autant qu’il en a laissé certaines abuser de son emblème dans des communications n’engageant pas l’ensemble de ses composantes.
  3. L’APARECO reste néanmoins ouverte à toute initiative constructive susceptible de restaurer la confiance, et disposée à reconsidérer sa position.

 

                                                                Fait à Paris, le 15 mai 2022

Paulin Lomena

                                                                       Secrétaire Général

 

Lettre-au-CNRC-du-15-mai-2022

Facebook Comments
Comments are closed