VIDEO/ Messages de Vœux des Vice-présidents de l’APARECO à l’occasion de la nouvelle année 2021

 

L’image contient peut-être : 4 personnes, dont Clovis Mbikay et De la Patria, personnes debout, texte qui dit ’URGENT Messages de Voeux des Vice-présidents de l'APARECO à l'occasion de la nouvelle année 2021 VIDEO’

VIDEO/ Messages de Vœux des Vice-présidents de l’APARECO à l’occasion de la nouvelle année 2021

 

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, texte qui dit ’URGENT VIDEO Message de Voeux des Vice-présidents de l'APARECO à l'occasion de la nouvelle année 2021 APARECO VPN/ José Yango W'Etshiko’

Message de fin d’année du VPN/PP aux compatriotes de l’Est de la RdC.

 

Chers compatriotes,

Au moment même où l’année 2020 disparait à jamais laissant le champ libre à l’année 2021 qui va nous accompagner durant 365 jours, je voulais adresser de manière tout à fait particulière ce petit message aux Congolais – donc à nos compatriotes – des Régions occupées et assiégées de l’Est de notre pays.

Sans vouloir rappeler les évènements innommables et autres atrocités que les divers groupes des tueurs que je qualifie de terroristes, groupes entretenus principalement par certains de nos pays voisins lorsqu’ils décident de ne pas engager directement leurs troupes régulières dans des  zones stratégiques et particulièrement choisies à l’Est de la RDC, je tiens cependant à relever que l’année 2020 a été douloureuse et meurtrière pour les populations civiles de l’Est soumises aux assauts et aux exactions des groupes militaires, aux incendies des villages et ce, de manière récurrente que l’APARECO a toujours et chaque fois dénoncés et condamnés fermement.

Déjà, dès le 30 janvier 2020, lors d’une incursion des tueurs de l’ADF-Nalu à l’Ouest du territoire de Beni et principalement dans les villages de Aveyi, de Mandumbi et de Mamove, nous avions déjà déploré un lourd bilan de 86 morts. Et c’est de cette manière que, tout au long de 2020, des Congolais ont constaté l’allongement démesuré des listes des personnes tuées par de divers groupes d’assaillants : des villages  entiers ont été incendiés, des centaines de milliers de personnes ont été déplacées et des orphelins ont été délaissés dans la nature, sans que cela n’émeuve les autorités politiques à Kinshasa. L’insensibilité comportementale affichée par ces dernières confine, à n’en point douter, à la duplicité.

 

Chers compatriotes,

Cette année 2020, meurtrière pour nos compatriotes de l’Est, s’achève comme elle avait débuté. Avant-hier 30 décembre 2020, les populations du Groupement de Bijombo situé dans le Secteur d’Itombwe sur les Hauts Plateaux d’Uvira ainsi que des déplacés de guerre ont été attaqués par des criminels GUMINO et TWIRWANEO qui ont tiré sur des civiles innocents, tuant plusieurs personnes dont un garçon de 10 ans, une jeune fille de 17 et 5 femmes adultes. Et, comme d’habitude à Kinshasa,  centre de tous les pouvoir, aucun membre du fameux gouvernement, aucun député ou sénateur, aucun leader politique de la prétendue opposition n’a pipé mot.

 

C’est pour toutes ces raisons, qu’au premier jour de cette année qui débute,  

  • L’APARECO dénonce et stigmatise fermement l’indifférence complice et coupable du pouvoir central à Kinshasa devant tous ces massacres sauvages des Congolais dans la partie orientale de notre pays. Et au lendemain de nouvelles tueries de 8 civils attribuées aux ADF-Nalu, l’APARECO rappelle que le président-nommé, Félix Tshilombo Tshisekedi avait même, en novembre 2019, promis l’installation du Quartier Général de l’armée à Beni afin d’assurer la paix et la sécurité à la population civile. A ce jour, il n’y a encore rien qui soit fait, comme pour dire que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.
  • L’APARECO exprime son soutien inébranlable et total à nos compatriotes de toutes les zones occupées à l’Est de notre pays, et qui sont soumis régulièrement à toute sorte d’exaction, de violence et de massacre commis impunément par les divers groupes des criminels venus de certains pays étrangers. La Résistance congolaise compatit aux affres et aux brimades dues à l’occupation, et elle condamne avec fermeté la prédation de nos richesses du sol et du sous-sol ainsi que toute tentative d’annexion qui ne dit pas encore son mot de cette partie Est de la RDC par nos ennemis.

Que Dieu vous bénisse !

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, texte qui dit ’URGENT URGENI VIDEO Message de Voeux des Vice-présidents de I'APARECO à l'occasion de la nouvelle année 2021 APARECO VPN/ Candide OKEKE’

Message de Vœux à l’occasion de la nouvelle année 2021

« Quelle que soit la taille des géants qui se dressent devant nous, ils seront demain plus petits à nos yeux, dès que nous serons tous UNIS et DEBOUT ! » (VPN/C.O.)

Chers compatriotes, 

L’année 2020 vient de se terminer. Et comme c’est souvent le cas c’est aussi le moment de faire un bilan de l’année qui s’achève et des projections pour celle qui commence, en espérant qu’elle sera la meilleure. Dans le cas de notre pays, la République démocratique du Congo, cet exercice s’avère indispensable tant les attentes du peuple congolais dans ces domaines social, sécuritaire et économique sont grandes. 

Mais point n’est besoin de revenir et de réciter ici le long chapelet de misères dans lesquels se vautre aujourd’hui le peuple congolais. C’est comme si nous voulions tourner le couteau dans la plaie ! Car le monde entier sait qu’aujourd’hui la RDC est un pays en faillite et le peuple congolais vit sous perfusion. Félix Tshisekedi a lui-même reconnu cet état de lieu à travers un euphémisme qui lui est propre. Il a affirmé que durant les deux ans de son mandat, son allié Joseph Kabila l’a empêché de travailler pour les congolais!   

Pendant ce temps, le peuple congolais poursuit sa descente aux enfers à une vitesse vertigineuse, et la corruption s’est érigée en système de fonctionnement des institutions au sein des institutions du pays où la transhumance des députés, des ministres et des leaders politiques et religieux s’opère publiquement, grâce à la corruption par des hautes autorités politiques. Et curieusement, au même moment, au sein de la communauté internationale, certains pays de l’Occident lèvent la voix pour féliciter, cyniquement, «les mesures d’assainissements» en RDC !    

Chers compatriotes,

Il est plus que temps de chercher à comprendre pourquoi les dirigeants de ces pays occidentaux dont plusieurs sont cités comme des exemples ou des modèles en matière de démocratie et de développement, ferment les yeux et soutiennent toutes les turpitudes du régime prédateur et d’occupation installé en RDC depuis plus de deux décennies. Car le régime actuel n’est qu’une émanation, mieux, une mutation du régime d’occupation en place en RDC depuis 25 ans. En effet, pour leur survie, ces pays occidentaux ont grand intérêt à ce que la RDC demeure dans un chaos politique et économique provoqué et entretenu par le régime d’occupation. N’oublions pas que certains de ces pays sont les véritables initiateurs et commanditaires de cette occupation. Et chacun de ces pays a  son agenda caché pour la protection de ses intérêts propres en RDC ! 

Rappelons-nous qu’en 1995 déjà, le président américain Bill Clinton avait signé un acte dénommé «Africa New Opportunities Act». Ce document a déclenché la mise en application officielle de la nouvelle stratégie des Etats-Unis dont l’objectif fut la conquête des réserves minières de la République Démocratique du Congo. Et pour accomplir ces objectifs, Museveni et Kagamé ont été choisis par les Etats-Unis comme des proxys pour allumer le feu dans toute la région des grands lacs africains en vue de déstabiliser le Zaïre qui était leur principal objectif. 

Dès lors, le peuple congolais ne peut pas attendre des mêmes pyromanes de jouer aux sapeurs-pompiers pour éteindre le feu qu’ils ont allumé chez eux! Le peuple congolais doit plutôt comprendre que ceux-là qui ont allumé le feu en RDC ne voudront pas que la RDC aient des dirigeants politiques qui luttent pour éteindre ce feu en vue de sortir le peuple congolais du gouffre de l’occupation dans lequel ils l’ont plongé.

Et le peuple congolais doit aussi comprendre que si l’occupation de la RDC se poursuit durant 25 ans aujourd’hui, c’est bien parce que certains congolais eux-mêmes acceptent d’une part de collaborer avec les occupants rwandais, et d’autre part, ils continuent d’attendre naïvement l’aide des pays occidentaux qui sont eux-mêmes des véritables commanditaires de cette entreprise macabre d’agression, d’occupation et de pillage de la RDC.      

Mes chers compatriotes,

Il y a un temps pour chaque chose sur cette terre des hommes. Il y a un temps pour semer, et il y a un temps pour récolter. Et l’homme ne récolte que ce qu’il sème ! Vous avez, durant 25 ans, accepté naïvement tous les mensonges de vos agresseurs et leurs complices de la classe politique congolaise qui vous ont fait croire que vos misères prendront fin grâce aux élections.Aujourd’hui, vous constatez tous qu’il n’en est rien ! Après trois élections-bidons, vous poursuivez allégrement votre descente aux enfers ! Il est donc temps de changer de semence et d’essayer de semer autre chose que les élections ! Il est temps de tenter de semer une autre semence, celle que le leader de l’APARECO et la Résistance congolaise toute entière vous propose : Levez-vous et assumez-vous ! Débarrassez-vous de cette classe politique compradore qui vous a pris en otage !    

xxx

C’est ainsi que pour cette nouvelle année 2021, l’APARECO vous souhaite de commencer enfin à semer les bonnes graines de la vérité, de l’intégrité, du patriotisme et du courage  sans faille pour changer véritablement ce pays. Notre pays est occupé, et nous n’avons pas d’autre choix que la révolution à travers un soulèvement  populaire. Rassemblons-nous donc au-delà de nos appartenances tribale, ethnique, sociale, idéologique ou religieuse ! Organisons-nous et mobilisons-nous et prenons nous-mêmes notre destin en mains !!

Chers compatriotes, 

Ne vous préoccupez plus, cette année 2021, du bruit que produit la transhumance des  nombreux collabos de l’Union sacrée ou de la fausse opposition qui veulent continuer à vous hypnotiser pour vous maintenir en otage. Ils ressemblent tous aux musiciens du Titanic : ils savent déjà qu’ils vont couler, mais ils ne peuvent pas vous le dire ouvertement.  

Ne cédez donc pas aux chants de sirène de Félix Tshisekedi et ses comparses. Souvenez-vous que sous l’occupation allemande, son «modèle», le Maréchal Pétain, avait cru lui aussi un moment, qu’il avait son heure de gloire. Mais aujourd’hui, il a été tristement relégué dans les oubliettes de l’histoire pour avoir trahi son pays.  

Peuple congolais,

Quelle que soit la taille des géants qui se dressent devant nous, ils seront demain plus petits à nos yeux, dès que nous serons tous UNIS et DEBOUT ! 

Alors je vous dis pour terminer: Debout Congolais et Bonne année 2021 ! 

Que Dieu bénisse la Résistance congolaise, et  la République démocratique du Congo ! 

Ingeta

 !L’image contient peut-être : Clovis Mbikay, texte qui dit ’VIDEO Message de Voeux des Vice-présidents de l'APARECO à l'occasion de la nouvelle année URGENT 2021 APAREC VPN/ClovisMBIKAY VPN/ Clovis MBIKAY’

 

 

Facebook Comments
Candide Okeke

About Candide Okeke

Comments are closed