ALERTE/ RDC: La guerre aux portes de Kinshasa ?Indifférence et silence inquiétants des autorités congolaises – Le Rwanda intensifie sa présence dans la capitale congolaise,et à l’Est de la RDC

                                          

L’image contient peut-être : 3 personnes, texte qui dit ’ALERTE RDC :La guerre aux portes de Kinshasa Indifférence et silence inquiétants du gouvernement congolais Le Rwanda intensifie sa présence dans la capitale congolaise et à l'Est de la RDC -Félix Tshisekedi voudrait restructurer I'ANR!’

La guerre aux portes de Kinshasa ?     

Indifférence et silence inquiétants des autorités congolaises

Le Rwanda intensifie sa présence dans la capitale congolaise , et à l’Est de la RDC                                           Félix Tshisekedi voudrait restructurer l’ANR !

Nos correspondants au sein de l’ANR et du cabinet présidentiel viennent de lancer des cris d’alarme pour nous signaler qu’un climat de haute tension règne actuellement au sein de la présidence de la République, particulièrement parmi les experts et cadres supérieurs de l’ANR qui ne semblent pas partager l’attitude du chef de l’état au sujet de la présence secrète, de plus en plus nombreuse des militaires rwandais qui s’infiltrent ces derniers temps dans la ville de Kinshasa. 

Le week-end dernier en effet, 6 militaires rwandais bien équipés auraient été appréhendés par les agents de l’ANR dans l’hôtel Apocalypse dans la commune  populaire de Ndjili à Kinshasa.

Après un «interrogatoire musclé», nous confiera notre correspondant, quelques membres du commando rwandais auraient craqué et craché le morceau :

 Ils ont avoué être arrivés à Kinshasa par la compagnie d’aviation rwandaise Rwandair. Ils ont en outre déclaré que depuis des mois, plusieurs de leurs compatriotes ont été déversés à Kinshasa par plusieurs vagues, et qu’ils ont été éparpillés dans la ville de Kinshasa en petits groupes.

Révoltés par les révélations d’une aussi importante invasion secrète, certains experts et cadres supérieurs de l’ANR ont recommandé vivement à Félix Tshisekedi de prendre des mesures idoines de sécurité et de gèle diplomatique avec le Rwanda. Ils ont notamment aussi demandé à Félix Tshisekedi la suspension de la compagnie Rwandair et le renvoi dans les plus brefs délais de l’Ambassadeur du Rwanda en RDC Patrick Karega.  En effet, les résultats de l’interrogatoire aurait clairement établi l’implication de l’ambassadeur rwandais à Kinshasa dans cette opération. Mais le chef de l’état réfléchit encore, semble-t-il ! 

Félix Tshisekedi est plutôt pressé de prendre des mesures impressionnantes pour épater l’opinion congolaise et internationale pour faire croire au changement en RDC : il voudrait, dans les prochains jours, débaptiser l’ANR et la restructurer ! Il voudrait, nous dit-on, créer un nouveau département chargé de traquer des crimes économiques et financiers. Rappelons qu’actuellement l’ANR compte 3 départements dont le département chargé de la sécurité intérieure, le département chargé de la sécurité extérieure et le département chargé de l’administration et la logistique. Mais une autre nouveauté serait envisagée : Félix Tshisekedi souhaiterait que ce nouveau département chargé des crimes économiques et financiers soit rattaché directement à son cabinet ! 

Ici, tous les experts et cadres de l’ANR seraient farouchement opposés et auraient exprimé leur désaveu : le cabinet de Félix est une passoire et un conglomérat d’amis et des «chekulateurs» recherchés par la Police en Europe et aux Etats-Unis !  Et devant cet argument, Fatshi aurait reculé. Provisoirement nous dit un de ses proches, le temps de laisser passer l’orage, et surtout pour éviter une quelconque crise avec les cadres de l’ANR dont il a énormément besoin en ce moment de tension politique. 

Les nouveaux candidats à la mangeoire nationale

A ce sujet, nos correspondants au sein du cabinet présidentiel nous signalent qu’une véritable course à la mangeoire nationale est déjà engagée au sein de l’Union sacrée ou l’«Union sucrée nationale » c’est selon . 

Mais, vu le climat d’agitation au sein du Parlement national, Félix Tshisekedi ne projette de convoquer la session extraordinaire du Parlement  qu’au courant de la première quinzaine du mois de janvier 2021. Le temps de parachever l’opération d’achat des consciences des parlementaires FCC et d’arrêter la liste des candidats pour les nouveaux bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat. Car le bureau du Senat est aussi dans le viseur de Félix Tshisekedi. Et concernant le bureau de l’Assemblée nationale, on nous apprend que Moïse Katumbi réclamerait sa présidence à cause du nombre élevé de ses députés dans la prétendue opposition républicaine. A cet effet, il aurait présenté à ce poste la candidature de Christian Mwando Simba junior. Quant au gouvernement, Jean Pierre Bemba et Modeste Bahati seraient en course pour la primature. Pendant ce temps, la chasse est ouverte à tous les politiciens de tous les bords pour avoir accès à la mangeoire nationale qu’est l’«Union sucrée nationale» ou Union Sacrée.

Jusqu’au mois de janvier 2021 donc, à moins d’un détonateur extérieur, les ogres qui gouvernent la RDC ont décidé de mettre le pays et le peuple congolais dans un coma artificiel, comme les malades de Covid-19 ! Pas de bureau du Parlement, pas de réunion de gouvernement, pas d’informateur promis…. ! 

Dans l’entre-temps, le peuple, lui, est humilié, confiné dans la misère la plus noire, sans eau, sans électricité, sans transport, sans nourriture, sans soins médicaux et sans argent,pendant que Félix Tshisekedi empoche chaque mois plus de 2 millions de dollars simplement parce qu’il occupe un poste pour lequel les congolais ne l’ont même pas élu! 

A tout ce chapelet de misères vient s’ajouter la situation sécuritaire de plus en plus inquiétante à l’Est du pays. Selon les échos en provenance des populations congolaises, le Rwanda se prépare activement à embraser toute cette région. Depuis des semaines en effet, les populations assistent impuissantes à l’invasion de nombreux militaires rwandais sous l’œil complice des autorités congolaises passives, indifférentes et atones, malgré les nombreux cris d’alerte de la société civile locale. Dans l’entretemps, Kagame qui a mis son armée en état d’alerte maximal continue de déverser tranquillement ses militaires tant à l’Est qu’à Kinshasa, en prévision d’un affrontement probable et imminent. 

Une fin d’année sombre et morose s’annonce donc pour le peuple congolais qui n’a plus que sa vigilance et sa volonté comme réserve de force pour se lever et s’assumer. Pour ceux des congolais qui ne l’ont toujours pas compris : notre pays est en guerre !.  (Pour rappel Cf la Video ci-dessous des propos édifiant du général rwandais Mubarak MUGANGA sur leurs « excursions » en RDC) . 

L’heure est donc plus que jamais à la mobilisation et non à la distraction.

Paris, le 23 Décembre 2020

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

==============================================================

Vidéo avec traduction française :

Vidéo avec traduction anglaise :

 

Facebook Comments
Candide Okeke

About Candide Okeke

Comments are closed