ALERTE / Kagamé, «Kabila» et Ruberwa décrètent une fatwa contre les journalistes Dosta KIMBANZIA et Pyrrhus PEMBELE !

L’image contient peut-être : 5 personnes, dont Dosta Lutula Kimbanzia et Pierre Tambwe, texte

ALERTE

Kagamé, «Kabila» et Ruberwa décrètent une fatwa contre les journalistes Dosta KIMBANZIA et Pyrrhus PEMBELE !

Hier c’étaient les talibans de l’UDPS qui avaient opéré à visage découvert en lançant sauvagement au journaliste patriote résistant Dosta … des menaces de mort (https://youtu.be/9GJ-8sRE8N8). Ces menaces qui ont été faites directement sur son téléphone ont été diffusées dernièrement dans les réseaux-sociaux. Ces menaces barbares ont provoqué l’ire des nombreux congolais de la diaspora et de l’intérieur de la RDC! 

Bien plus grave, ces menaces de mort faites publiquement ont plutôt inspiré «Joseph Kabila» et le lobby tutsi-power à Kinshasa et à Kigali. Ils ont décidé de saisir cette occasion pour organiser l’assassinat des journalistes Dosta …. et Pyrrhus Pembele et de mettre ainsi leur  crime sur le compte des « talibans » de l’UDPS qui leur serviraient de couverture parce que c’est eux qui viennent de proférer publiquement les menaces de mort sur le journaliste Dosta.

Si les occupants rwandais  ont décrété l’assassinat de Dosta et de son collègue Pembele, c’est bien parce qu’ils les considèrent comme  les porte-voix et les puissants relais en RDC de leur dangereux ennemi mortel, monsieur Honoré Ngbanda-Nzambo. Les interviews que ce dernier leur accorde propagent son discours patriotique de libération qui soulève des vagues de patriotisme dans Kinshasa la capitale et à travers toute la RDC, particulièrement à l’Est du pays ! La colère de « Joseph Kabila » et de sa fratrie a particulièrement éclaté depuis le lancement d’une pétition par le Conseil National de la Résistance Congolaise (CNRC) qui invite tous les congolais à exiger le test ADN pour tous ceux qui se réclament être enfants biologiques de M’Zée Laurent Désiré Kabila. Ce sujet demeure une épée de Damoclès sur la tête d’Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila qui considère ce test comme un coup mortel à sa supercherie ! 

Notre source nous a confirmé que la machine à empoisonnement de «Joseph Kabila» et Azarias Ruberwa a été mise en branle. Sur leurs instructions, Kalev Mutond, Janet «Kabila» et Moïse Nyarugabo ont mobilisé des moyens financiers et humains pour pénétrer l’entourage des deux cibles et de les atteindre dans un bref délai, en vue de les faire taire définitivement. Des agents sont lâchés sur les traces des deux journalistes pour dépister leurs lieux de fréquentations ainsi que les hommes et les femmes de leur entourage.

Comme on le voit, l’opération d’empoisonnement des congolais qui fait actuellement des ravages à la Présidence de la République et au sein de la magistrature ne semble pas assouvir la soif de sang des ogres tutsis rwandais. Le sang appelle le sang ! C’est pourquoi nous en appelons à la vigilance et à la mobilisation des jeunes kinois. Le temps est venu pour commencer à identifier les résidences ainsi que toutes les fréquentations des occupants rwandais qui versent impunément le sang du peuple congolais depuis 24 ans ! Après avoir massacrés des millions de nos frères congolais à l’Est du pays, les voilà qui opèrent maintenant en plein cœur de notre capitale ! Leurs crimes ne resteront pas toujours impunis !

Paris, le 29 Mai 2020

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

Facebook Comments
Comments are closed