URGENT/Génocide du Peuple congolais – Déclaration des membres de la diaspora congolaise réunis à Nuremberg (VIDEO & Texte Anglais /Français)

 

VERSION VIDEO:

VERSION TEXTE (Anglais & Français)

Genocide of the Congolese people – Statement by members of the Congolese Diaspora gathered in Nuremberg

Nuremberg, November 3, 2019,

We members of the Congolese diaspora and the Congolese Resistance gathered in conference from 2nd to 3rd November 2019 for the recognition of the Congolese genocide,

  • Solemnly proclaim our commitment and our adherence to the United Nations Charter,
  • Reaffirm our commitment to the Universal Declaration of Human Rights of December 10, 1948.
  • Reaffirm our strong commitment to the sovereignty, independence, unity and territorial integrity of the Democratic Republic of Congo,
  • Considering the historical questions related to the Congolese genocide,
  • In accordance with the texts of international laws and international politics, We notice that the troops of Rwanda, Uganda and other mercenaries are currently occupying the Democratic Republic of Congo militarily, economically and politically.
  • Considering that the successive attacks on our country, the Democratic Republic of Congo, have already cost the lives of several million Congolese.
  • Having noticed also the depriving the Congolese people of their civil and political rights,
  • Express our indignation over the inadequate behavior of the Monusco

In light of the above, We state the following:

  1. That the crimes of genocide, crimes against humanity, war crimes and aggression against our country are imprescriptible according to the Article 29 of the Rome’s Statute of 17 July 1998 and Consequently the culprits must be imperatively judged and severely condemned.
  2. The Congolese genocide have to be recognized
  3. That a special criminal court be established in the liberated Democratic Republic of the Congo, with a mandate of judging and condemning the perpetrators and their accomplices, whoever they may be.
  4. That the Congolese people must be compensated for all the damage they have suffered.
  5. Declare the exceptional scope of the Mapping Report of 1 October 2010. and finally
  6. We cordially invite human rights organizations and all those who long after justice and peace to join us and actively participate in this quest for fair and equitable justice for the Congolese people.

 Thus declared Nuremberg this November 3, 2019.

      1. Mme Jeanne-Marie Sindani, modératrice de la Conférence
      2. Mme Ange Lokasa (Association  “Du Baume au coeur”)
      3. Mr Kerwin-Mayizo, Analyste-politique , journaliste
      4. Maître Alhongo, juriste
      5. Mr Robert Mbelo, diplomate et Porte-Parole du CNRC,
      6. Mr Paul-Kahumbu, Coordonateur-Général du CNRC
      7. Mr l’Abbé Evariste Pini-Pini Nsasay, écrivain, politologue
      8. Mr Léon Muntuntu, UDPS des Fondamentaux/ Président au Conseil de sages CNRC
      9. Mr Kwebe-Kimpele, Journaliste

Génocide du Peuple congolais – Déclaration des membres de la diaspora congolaise réunis à Nuremberg

Nuremberg, le 3 novembre 2019,

Nous membres de la diaspora congolaise et résistants congolais réunis en conférence du 2 au 3 novembre 2019 pour la reconnaissance du génocide Congolais,

  • Proclamons solennellement notre attachement et notre adhésion à la Charte des Nations unies,
  • Réaffirmons notre attachement à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948.
  • Réaffirmons notre ferme attachement à la souveraineté, à l’indépendance, à l’unité et à l’intégrité territoriale de la République démocratique du Congo ,
  • Ayant fait le tour des questions historiques liées au génocide congolais,
  • Constatons qu’après analyse des textes des lois internationales et de la politique internationale, que les troupes du Rwanda, de l’Ouganda et autres mercenaires occupent actuellement militairement, économiquement et politiquement la République démocratique du Congo .
  • Considérons que les agressions successives contre notre pays, la République démocratique du Congo, ont déjà coûté la vie à plusieurs millions des congolais.
  • Ayant constaté également que le fait de priver au peuple congolais de ses droits civils et politiques,
  • Exprimons notre indignation sur le comportement étonnant de la Monusco

Au regard de ce qui précède déclarons ce qui suit :

  1. Que les crimes de génocide les crimes, les contre l’humanité, les crimes de guerre et d’agression dont a fait l’objet de notre pays sont imprescriptibles selon l’article 29 du Statut de Rome du 17 juillet 1998 et en conséquence les coupables doivent être impérativement jugés et sévèrement condamnés.
  2. De faire reconnaître le génocide congolais
  3. Qu’il soit constitué un tribunal pénal spécial qui siègera en République démocratique du Congo

libéré, en vue de juger et condamner les auteurs et leurs complices quels qu’ils soient.

  1. Que le peuple congolais soit impérativement pour tous préjudices subis.
  2. Déclarons la portée exceptionnelle du rapport Mapping du 1er octobre 2010. et enfin
  3. nous invitons cordialement les organisations de défense des droits de l’homme et toute personne éprise de justice et de paix à se joindre à nous et à participer activement à cette quête d’une justice juste et équitable en faveur du peuple congolais.

Ainsi déclaré, Nuremberg ce 3 novembre 2019.

  1. Mme Jeanne-Marie Sindani, modératrice de la Conférence
  2. Mme Ange Lokasa (Association  “Du Baume au coeur”)
  3. Mr Kerwin-Mayizo, Analyste-politique , journaliste
  4. Maître Alhongo, juriste
  5. Mr Robert Mbelo, diplomate et Porte-Parole du CNRC,
  6. Mr Paul-Kahumbu, Coordonateur-Général du CNRC
  7. Mr l’Abbé Evariste Pini-Pini Nsasay, écrivain, politologue
  8. Mr Léon Muntuntu, UDPS des Fondamentaux/ Président au Conseil de sages CNRC
  9. Mr Kwebe-Kimpele, Journaliste

 

 

Facebook Comments
Candide Okeke

About Candide Okeke

Comments are closed