APARECO EN ACTION: SIT-IN ET DEPOT DE MEMOS AU QUAI D’ORSAY ET A L’AMBASSADE DU SENEGAL A PARIS

L’Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo, APARECO en sigle, a déployé d’intenses activités de terrain le weekend du 31 Mai 2019 à Paris, en direction du Quai d’Orsay, (le Ministère français des Affaires Etrangères), et de l’Ambassade du Sénégal à Paris.

Au Quai d’Orsay, la délégation de l’APARECO, conduite par le Secrétaire National Exécutif, monsieurLucien D’ZATA, accompagné du Représentant Régional Adjoint APARECO Europe de l’Ouest Jean-Marie MUKOKO ainsi que du Représentant Territorial France, monsieur  Jacques NSIKU LUTETE, a déposé un mémo aux autorités françaises pour dénoncer le volte-face opéré par la France après avoirpubliquement reconnu, dès la proclamation des résultats par la CENI sur instructions de « Joseph Kabila », que Monsieur Félix-Antoine TSHILOMBO TSHISEKEDI n’avait pas gagné l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 en RDC.

Auprès de l’Ambassade du Sénégal, la même délégation a été porteuse d’un autre mémo remerciant les autorités politiques et judiciaires sénégalaises d’avoir ouvert l’instruction de l’Affaire Floribert CHEBEYA, illustre défenseur des droits de l’homme assassiné à Kinshasa le 2 juin 2010 sur ordre de Joseph KABILA et à travers son homme de main, le Général John NUMBI TAMBO. Elle a encouragé et la justice sénégalaise à compétence universelle à diligenter l’instruction de ce dossier.  

En effet, le témoin principal de cet assassinat, le Major congolais Paul MWILAMBWE, réfugié au Sénégal depuis 2014,  se déclare disposé à comparaître devant la justice sénégalaise pour témoigner. Le Major congolais affirme avoir vu ceux qui ont tué Floribert CHEBEYA à partir de son bureau se trouvant dans les locaux de la Police nationale congolaise dirigée à l’époque par le Général John NUMBI.

Parallèlement à ces activités diplomatiques, un sit-in des patriotes congolais et des amis du Congo,avait eu lieu Place des Invalides, toujours à Paris, pour informer et conscientiser l’opinion sur ces deux faits décrits ci-dessus.

Fait à Paris, Le 5 Juin 2019.

LUCIEN D’ZATA

Secrétaire National Exécutif en charge des Relations avec la Résistance de la Diaspora congolaise et les Réseaux de la Résistance en RDC

Facebook Comments
Comments are closed