URGENT/ Réaction de l’APARECO à la plainte lancée contre Martin Fayulu : “une tentative dangereuse d’instrumentalisation de la justice congolaise “

Réaction de l’APARECO à la plainte

lancée contre Martin Fayulu : 

 

L’APARECO dénonce une tentative dangereuse d’instrumentalisation de la justice congolaise par « Kabila » et son complice Félix Tshisekedi pour étouffer le soutien massif du peuple à Martin Fayulu et attiser les tensions ethniques entre les congolais.

 

Paris, le 04 Mai 2019– L’APARECO a appris avec indignation, comme de nombreux congolais, la convocation de Martin Fayulu, Président de l’ECIDE, à se présenter aux autorités judiciaires de la RDC ce lundi 6 mai, pour une plainte dont le contenu choque et révolte. 

 L’APARECO constate que tous ceux qui ont suivi les propos et les actes du Président de l’ECIDE  ne lui reconnaissent pas les faits qui lui sont reprochés dans le libellé de cette plainte. Bien au contraire, beaucoup de congolais s’étonnent plutôt du zèle avec lequel la «justice» congolaise semble s’empresser à donner suite à une plainte infondée et voir même farfelue.

 L’APARECO se demande pourquoi  les autorités congolaises ne montrent elles pas autant d’empressement pour donner suite à tant d’autres affaires judiciaires plus graves comme notamment celles de Floribert Chebeya, des fosses communes de Maluku, des victimes de Bundu dia Kongo, de Yombi, de Mukungubile, de « l’affaire Kamwina Nsapu », des nombreux journalistes ou autres religieux assassinés , des centaines de milliers de femmes congolaises violées de l’Est à l’Ouest de la RDC, etc … ?

 L’APARECO dénonce, à travers cette plainte lancée juste au lendemain du retour triomphal de Martin Fayulu à Kinshasa, les manœuvres de bas étages et la précipitation des deux imposteurs « Kabila » et Tshisekedi qui veulent  neutraliser par tous les moyens un adversaire politique dont le soutien populaire sonne le glas de leur imposture au sommet de l’État congolais. 

 L’APARECO rappelle à «Joseph Kabila» et à son vassal Félix Tshisekedi que le même Martin Fayulu qu’ils accusent de «haine et de génocide» contre les Balubas a apporté avec d’autres congolais et durant des années, son soutien inconditionnel à Etienne Tshisekedi.

 L’APARECO rappelle à l’opinion le témoignage du Pasteur Tshibuabua Tshimbalanga, d’ethnie luba et vivant dans le Bandundu depuis plus de 8 ans. Son témoignage bat en brèche les accusations fallacieuses contre Martin FAYULU :https://www.youtube.com/watch?time_continue=26&v=AOUh8eCqnbg&fbclid=IwAR2IlylOvPJzwkrQxvMYWh9yCgGWgz8ZfMqm9MscpiGyGr0AoPx6-pcImW4. Ce compatriote qui œuvre aussi dans l’humanitaire s’insurge contre les mensonges et les montages grossiers du gouvernement congolais et du plaignant contre le président de l’ECIDE.  

 L’APARECO fait remarquer que ces agitations des autorités politiques interviennent juste au moment où le peuple congolais de tous les horizons commence à se lever pour combattre l’occupation de la RDC. Elle constate  en outre que cette convocation et toute cette procédure judiciaire fallacieuse coïncide curieusement avec l’arrivée au Ministère de la Justice d’Azarias Ruberwa, l’une des têtes pensantes de l’occupation rwandaise en RDC. 

 C’est pourquoi, considérant  tout ce qui précède, l’APARECO :

  1. Appelle tous les congolais à la vigilance et à une mobilisation sans faille à l’intérieur et à l’extérieur du pays pour contrer les manœuvres sordides du régime fantoche FCC-CACH ;
  1. Invite les congolais à ne pas fléchir mais à apporter leur ferme soutien à Martin Fayulu,  face à cet acte qui relève à la fois de la provocation et d’une véritable tentative d’intimidation de la part d’un régime vacillant et honni de notre population.  
  1. Rappelle enfin qu’il y a quelques mois, son Président national Monsieur Honoré Ngbanda avait alerté les congolais contre le projet caché de la kabilie d’attiser les tensions ethniques en RDC dans le but de favoriser et accélérer le processus de balkanisation de la RDC. 
  1. Appelle donc tous les congolais de toutes les ethnies, et en particulier les partisans de Félix Tshisekedi, à prendre la mesure du danger qui guette la RDC et les prévient de ne pas tomber dans le piège tendu par les ennemis de la RDC. Car l’alliance funeste de Félix Tshisekedi avec «Joseph Kabila» ne doit pas faire détourner les congolais de l’esprit de solidarité qui doit nous animer tous face à un ennemi commun. 

Clovis MBIKAY

Vice-Président national de l’APARECO 

en charge des affaires extérieures

Facebook Comments
Candide Okeke

About Candide Okeke

Comments are closed