APARECO NEWSLETTER – Bras de fer “Kabila”/Tshisekedi : Quand Félix Tshisekedi perd le 1er round !

APARECO NEWSLETTER

APARECO NEWSLETTER

Bras de fer “Kabila”/Tshisekedi : 

Quand Félix Tshisekedi 

perd le 1er round !

(Par Honoré Ngbanda-Nzambo Ko Atumba) 

« Mieux vaut rester silencieux et passer pour un imbécile que parler et n’en laisser aucun doute! »

(Abraham LINCOLN)

Ce sage conseil du 16e président des États-Unis m’est venu spontanément à l’esprit après avoir lu ce communiqué conjoint FCC-CASH signé à Kinshasa le mardi 06 mars 2019 par Néhémie Mwilanya Wilondja, coordonnateur du FCC, et Jean-Marc Kabund-A-Kabund, Président du CASH. (J’ignorais personnellement que CASH avait déjà élu son président !)  

Ce communiqué bidon qui cherche seulement à faire croire aux congolais qu’un compromis a été trouvé concernant le premier bras de fer qui vient d’opposer Félix Tshisekedi à son mentor et protecteur «Joseph Kabila», ce communiqué disais-je, a plutôt exposé la médiocrité et la stupidité de leurs auteurs qui veulent prendre tous les autres congolais pour des têtes de linottes.

En effet, ce communiqué conjoint déclare dans son 2e paragraphe ceci, je le cite : « Après des échanges et débats fructueux, qui se sont déroulés du 04 au 06 mars courant, il se dégage que le Front Commun pour le Congo détient de manière documentée, la majorité absolue au sein de l’Assemblée nationale, au sens de l’article 78 alinéa 1er de la constitution.» Formidable !

A-t-il fallu donc trois jours de débats aux grands intellectuels qui dirigent le grand Congo pour lire et comprendre les documents et les résultats de vote en leur possession depuis près de deux mois? A-t-il fallu trois jours «d’échanges et de débats» aux hommes du FCC et de CASH pour établir la majorité d’une Assemblée nationale dont les mandats des députés ont été tous validés depuis des semaines déjà? De qui se moque-t-on ? 

Le monde entier sait, et les Congolais les premiers, que Félix Tshisekedi est bloqué depuis le 24  janvier 2019. Il peine à démarrer son mandat de président fictif, parce que le vrai  président dorénavant tapis dans l’ombre, «Joseph Kabila» pour ne pas le citer, tient à désigner tout SEUL le futur premier ministre qui gouvernera la RD Congo sous ses ordres exclusifs. Comme avant le 24 janvier 2019! Le problème, mes frères, est plutôt là !

C’est ainsi que piqués dans leur orgueil personnel, Félix Tshisekedi et les congolais de son entourage ont voulu engager, à leur façon, une sorte de résistance pour sauver les apparences ! Alors, ils ont exigé que le Président nommé, Félix Tshisekedi, désigne d’abord, lui, un «informateur» qui lui proposera le nom du «formateur» du Gouvernement. Je vous fais grâce des péripéties ridicules et rocambolesques qui ont émaillés cet épisode de la saga qui ne fait que commencer au sein du couple «Kabila»-Tshisekedi. Parce que les congolais doivent se préparer à vivre, dans les prochains jours,  des épisodes beaucoup plus cocasses !

Mais étant lui-même obligé de préserver, tant soit peu, la crédibilité de sa marionnette, «Joseph Kabila»  a «invité», j’allais dire convoqué, Félix Tshisekedi à Kingakati pour lui exposer  le scénario d’un show politique que ses têtes pensantes  ont conçu pour présenter aux congolais, afin de leur donner l’impression que leur marionnette de président n’a pas perdu la partie. 

Et pour cela, il a fallu que la décision unilatérale du «raïs» soit présentée comme un compromis des deux familles politiques de la prétendue coalition. 

C’est donc dans ce but-là que le Communiqué FCC-CASH a été stipulé comme suit, je le cite :

«De ce fait, les deux plateformes politiques recommandent :

  • A l’Autorité du FCC, Président de la République honoraire, d’accomplir les devoirs de sa charge permettant au Chef de l’État de procéder à la désignation du formateur du Gouvernement ;
  • A Son Excellence Monsieur le Président de la République, de nommer diligemment le dit formateur du Gouvernement »

Comme on peut donc le constater, la règle de fonctionnement au sommet de l’État congolais est désormais la suivante : «Joseph Kabila» décide, et Félix Tshisekedi exécute !

En effet, « Kabila » désignera bientôt un Premier ministre que Tshisekedi nommera. Ce Premier ministre, issu fatalement du FCC, sera parmi les hommes qui ont signé ce mercredi 20 février dernier à Kingakati  leur allégeance absolue à la personne de … « Joseph Kabila ». Par conséquent, en cas de conflit, ce Premier ministre devra obéir à son « raïs » plutôt qu’à Félix Tshisekedi qui est, lui aussi nommé par le même «raïs» ! Et si nous poussons la logique plus loin, les différents ministres du FCC qui se verront attribués les ministères régaliens du Gouvernement, obéiront, eux aussi,  à leur Premier ministre et (évidement) à leur «Raïs» plutôt qu’à Félix Tshisekedi !

Alors dites-moi, où se trouve l’alternance tant vantée ?

Dites-mois, qu’est ce qui a réellement changé après le 24 janvier 2019 en RD Congo? Qui en est le vrai Patron aujourd’hui?

C’est pourquoi, Peuple congolais, résistons à toutes les formes d’occupation de notre pays par un soulèvement de masse populaire pour recouvrer notre souveraineté confisquée et bafouée ! Car il n’y a pas d’autres voies qui vaillent !

Que Dieu vous bénisse ! Ingeta !    

Facebook Comments
Comments are closed