URGENT- ALERTE ! L’accord Tshisekedi-Kabila est plus nocif pour la RD Congo que l’accord de Lemera ! Un média zambien révèle le dessous des cartes

 

 

ALERTE !

L’accord Tshisekedi-Kabila est plus nocif pour la RD Congo que l’accord de Lemera !

Un média zambien révèle le dessous des cartes

 

Version AUDIO :

Des compatriotes congolais autour de Félix Tshisekedi commencent enfin  à s’inquiéter sérieusement. Certains commencent même à paniquer à cause de l’allure que prend le déroulement des événements au sommet de l’Etat. La panique est telle que certains proches ont entrepris la démarche d’alerter certains pays et médias africains pour dénoncer le danger que représente le piège dans lequel le nouveau Président-nommé, Félix Tshisekedi, est en  train d’entrainer et d’enfoncer toute la République et tout le peuple congolais.

Le média zambien, The Zambian Observer du 18 février 2019 (https://www.zambianobserver.com/drc-president-tshisekedi-kabila-strike-deal-ex-leader-seeks-guaranteed-immunity-from-prosecution/ ) a livré le secret de cette alerte faite depuis Kinshasa par des congolais proches de Félix Tshisekedi concernant l’accord qu’il vient de signer avec « Joseph Kabila », et dans lequel  le président sortant (Hyppolite Kanambe) impose à son successeur (Félix Tshisekedi) 2 points suivants:

 

  • Primo : «Kabila» impose à sa «marionnette» de lui garantir l’immunité totale contre tous les crimes qui ont été commis durant les 18 ans de son règne au sommet de l’Etat congolais;
  • Secundo : Cet accord prévoit aussi d’opérer l’amendement de la constitution actuelle afin de supprimer l’élection du Président de la République au suffrage universel et la remplacer par l’élection au suffrage indirect au niveau du Parlement ! Ainsi, le peuple congolais qui ne veut pas du président rwandais à sa tête sera purement et simplement écarté du processus électoral pour laisser la place aux députés choisis et corrompus qui garantiront son élection ad vitam aeternam!

 

Ce fameux accord a été négocié sous l’égide du Kenya qui l’a bien entendu approuvé. Deux autres pays africains l’ont ratifié en tant que « témoins ».

Il s’agit de la Tanzanie et de l’Egypte. Le troisième pays témoin, l’Afrique du Sud, s’est désisté. Il a d’abord souhaité obtenir des détails d’informations sur les conséquences possibles de cet accord sur la RDC et le peuple congolais. Mais la raison réelle est que Pretoria boude «Kabila» pour avoir rejeté, avant les élections, la proposition désignant l’ancien président Tabo Mbeki comme médiateur entre lui et l’opposition congolaise. L’Afrique du Sud vient donc seulement de lui rendre la monnaie de sa pièce !

Ceux des Congolais qui prétendaient que Félix Tshisekedi a accepté la corruption « par stratégie» pour neutraliser l’imposteur rwandais «Kabila» une fois au pouvoir, doivent faire leur mea culpa devant la nation et se reprendre pendant qu’il est encore temps. Car, ce que Félix Tshisekedi est en train d’offrir aux Rwandais est plus grave que ce qu’avait offert LD Kabila avec l’accord de Lemera. Car, dès que  LD Kabila avait pris conscience de la gravité de son erreur et de sa trahison, il a fait marche arrière et il a combattu ses alliés rwandais. Malheureusement pour lui, il a perdu la bataille et il fut tué. 

Mais Félix Tshisekedi s’engage avec « Joseph Kabila » et les Rwandais en connaissance de cause ! Il décide en toute conscience de vendre définitivement le Congo en scellant une alliance qui prive définitivement le peuple congolais de son droit d’exercer sa souveraineté et de choisir ses dirigeants politiques! Le peuple congolais doit se mobiliser pour stopper Félix Tshisekedi avant qu’il ne soit trop tard !

Félix Tshisekedi veut former sa garde « clandestinement » !                                                                  

Mais dans sa turpitude, sentant la pression du boa autour de lui pour l’étouffer, Félix Tshilombo gesticule avec espoir de se dégager de l’étreinte. Il vient d’envoyer «clandestinement» en Israël 250 hommes pour une formation rapide, en vue de constituer sa ceinture de protection rapprochée. Cette équipe, on s’en doute, est composée essentiellement de « kasaïens » (plus de 70%) et de quelques ressortissants de l’Equateur et du Bas-Congo. Ils ont quitté Kinshasa le 15 février 2019. Informé, « Kabila » a interrogé Félix Tshisekedi qui a nié et démenti l’information. Mais ce qu’il ignore, c’est que « Kabila » dispose de toutes les preuves et en plus, il a instruit les généraux tutsis qui dirigent les FARDC de bloquer l’insertion de ces hommes au sein de l’armée à la fin de leur formation.      

Ce que Félix Tshisekedi  ne sait pas, c’est que la stratégie de « Kabila » consiste à ce qu’il soit toujours faible et qu’il reste toujours dépendant de lui. Et comme l’a dit Honoré Ngbanda : la présence de Félix Tshisekedi là où Kanambe l’a placé ouvrira les yeux des Congolais et leur permettront de palper la cruelle réalité de l’occupation de la RDC !

A bon entendeur, salut ! 

Paris, le 21 Février 2019

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

REJOIGNEZ LA RESISTANCE !

 CONTACT :  

WhatsApp: 00 33 6 66 52 02 71    Web: www.info-apareco.com    

Facebook: Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba   

 E-mail: cabinet.pn.apareco@gmail.com

———————————————————————————————————-

Soyez les premiers à recevoir nos publications – Inscrivez -vous à la Newsletter de l’APARECO en nous écrivant ici  : cabinet.pn.apareco@gmail.com

 

Facebook Comments
Comments are closed