URGENT/Modeste Bahati Lukwebo met fin aux mensonges de l’UDPS:Grâce à Félix Tshisekedi, «Joseph Kabila» reste le seul maître en RDC !

Modeste Bahati Lukwebo met fin aux mensonges de l’UDPS:

Grâce à Félix Tshisekedi, «Joseph Kabila» reste le seul maître en République Démocratique Congo !

La dernière sortie médiatique de Modeste Bahati Lukwebo sur radio Top Congo à Kinshasa a confondu les arguments farfelus et mensongers des fanatiques aveugles de Félix Tshilombo Tshisekedi qui cassent les oreilles des congolais pour justifier leur félonie en disant : «il faut laissez du temps à Félix, car sa stratégie consiste à descendre d’abord sur le terrain pour mieux neutraliser Kabila» ! Modeste Bahati, membre patenté de la méga-plateforme FCC dont le bailleur de fonds et le seul patron incontesté demeure Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila, nous révèle juste le contraire ! 

Une précision cependant s’impose pour mieux comprendre le contexte de ses propos: c’est dans le cadre de sa dispute avec le PPRD pour accéder à la mangeoire que Modeste Bahati, leader de l’AFDC-A, groupement rival du PPRD au sein du FCC, parle. Car, son groupe politique serait sorti en tête, avec le nombre des députés nationaux et provinciaux. A ce titre, il réclamerait soit la primature, soit la présidence de l’Assemblée nationale. Et dans son argumentaire, Bahati Lukwebo nous a lâché, sans le vouloir (?), quelques vérités que continuaient de nier jusqu’ici, comme d’habitude, Félix Tshisekedi et quelques uns de ses fans hystériques de l’UDPS. 

1ère  vérité : Félix Tshisekedi a bel et signé un accord de «cogestion» du pouvoir avec «Joseph Kabila»

Contrairement à tous les blablablas et les confusions que les dirigeants de l’UDPS ont voulu entretenir à ce sujet, Modeste Bahati a été tranchant au micro de Top Congo : «Le seul accord qui existe et que nous exécutons, c’est celui qui a été signé par notre chef de famille politique, FCC, Joseph Kabila, et le CASH, représenté par le président Félix Tshisekedi et Vital Kamerhé. Cet accord est bâti sur le principe de la cogestion du pays entre le FCC et le CASH ». 

Gênés par la révélation de Bahati, les dirigeants de l’UDPS ont dépêché Péter Kazadi pour affirmer qu’«un accord de gouvernance existe» entre FCC et CASH! Pourquoi alors l’UDPS ne l’a t- elle pas révélé, par soucis de transparence, avant la proclamation des résultats par la C.E.N.I. ? Et pourquoi n’a-t-elle pas jusqu’ici livré au peuple congolais le contenu de cet accord, si tant est que cet accord a été signé pour l’intérêt du peuple congolais ?    

Or, tout le monde connait les circonstances de ce fameux «accord» qui n’est en réalité qu’une liste des conditions que «Kabila» a imposées à Tshilombo avant qu’il le place, à travers la proclamation des résultats par la C.E.N.I., au poste de « Président de la République». Il ne s’agit pas ici d’un quelconque compromis négocié entre deux groupes politiques qui traitent sur le même pied d’égalité.

 Et parce que l’UDPS crie partout «le peuple d’abord», nous lui lançons le défi de dévoiler au peuple congolais le contenu authentique de cet accord que son chef Félix Tshilombo a signé avec son «partenaire» Hyppolite Kanambe.   

 

 

2ème Vérité : Bahati confirme que la Primature et la Présidence de l’Assemblée reviendront au FCC de «Joseph Kabila»

Voulant exprimer ses ambitions politiques, Modeste Bahati Lukwebo n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Il est monté au créneau pour revendiquer soit la direction du futur Gouvernement, soit celle de l’Assemblée nationale, car son groupe politique AFDC-A, est majoritaire au sein de la plateforme FCC qui se réclame d’une majorité parlementaire de plus de 330 députés. Bahati a précisé que les deux institutions, le Gouvernement et le Parlement, devront revenir au FCC de « Joseph Kabila» et qu’à ce titre, l’AFDC-A et le PPRD devront se partager le gâteau (50%) en tant que deux premiers grands groupes du FCC. 

Moralité, le contrôle de l’Assemblée nationale où devront se prendre des décisions de changement et d’orientation, reviendra au FCC de … «Kabila» ! Et la conduite du Gouvernement qui devra assurer la gestion du pays reviendra aussi au même FCC de … «Kabila»! Conclusion ? Félix Tshilombo sera un président qui va régner pour le show et le vedettariat, mais qui ne gouvernera pas la RDC. Que les fanatiques hystériques se le tiennent pour dit !

3ème Vérité : Bahati confirme que «Joseph Kabila» ne s’est pas retiré, mais il demeure au cœur de la politique congolaise   

Ceux qui estiment naïvement ou cyniquement que « Kabila » a dégagé, devraient maintenant revoir leur discours. Car les affirmations péremptoires de Modeste Bahati les clouent au mur. En effet, des bruits avaient couru affirmant que Modeste Bahati auraient entamé des négociations secrètes avec l’UDPS pour former une majorité parlementaire et obtenir en échange le poste de Premier ministre. Alerté, «Kabila» a immédiatement menacé d’invalidation tout député membre du FCC qui a fait campagne avec «son» argent, s’il ose quitter sa famille politique. Kanambe ne joue pas avec ses laquais qui se sont servis à la mangeoire ! Du coup, Modeste Bahati s’est empressé de faire une forte mise au point : «Tout se négocie au sein du FCC, pas ailleurs. Nous restons unis. Nous constituons un bloc autour de Joseph Kabila et nous marcherons toujours avec lui.» Cherchez l’erreur !

Tout est désormais très clair : l’Assemblée nationale et le Gouvernement seront dirigés par les hommes politiques issus du FCC majoritaire aux élections législatives. Les responsables de ces deux institutions seront donc désignés par le patron et bailleur du FCC, «Joseph Kabila». Et c’est le même «Joseph Kabila» qui a nommé Félix Tshilombo Tshisekedi au poste de Président de la République sous conditions ! 

Alors, dites-nous, «Kabila» a-t-il vraiment dégagé ?   

Les congolais savent que nous, les résistants, nous n’accordons aucun crédit au processus électoral pour «dégager» les occupants rwandais qui ont réussi à occuper toutes nos institutions à tous les niveaux. CASH ou LAMUKA, aucun des deux ne saura libérer la RDC par des élections organisées par le même régime rwandais d’occupation. Nous n’avons cessé de le répeter. Seul l’assaut d’un peuple révolté peut secouer les fondements de l’édifice maléfique de l’occupation, rien d’autre !

 

Paris, le 15 février 2019

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

 

REJOIGNEZ LA RESISTANCE !

 CONTACT :  

WhatsApp: 00 33 6 66 52 02 71    Web: www.info-apareco.com    Facebook: Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba    E-mail: cabinet.pn.apareco@gmail.com

———————————————————————————————————-

Soyez les premiers à recevoir nos publications – Inscrivez -vous à la Newsletter de l’APARECO en nous écrivant ici  : 

cabinet.pn.apareco@gmail.com

Facebook Comments
Candide Okeke

About Candide Okeke

Comments are closed