URGENT- COMMUNIQUE : Consignes de prudence aux militaires & Appel à la solidarité nationale

 

 

COMMUNIQUE

CONSIGNES DE PRUDENCE AUX MILITAIRES ET APPEL A LA SOLIDARITE NATIONALE

 

Consécutivement au message d’appel de monsieur Honoré Ngbanda-Nzambo Ko Atumba, président de l’APARECO et Responsable du pilotage stratégique du CNRC, message adressé aux militaires congolais de la garnison de Kinshasa leur demandant de déserter les camps militaires et de se fondre dans la population civile pour éviter leur éloignement de la capitale ( https://www.info-apareco.com/2018/12/25/alerte-texte-video-kabila-vide-la-garnison-militaire-de-kinshasa-et-se-prepare-a-ecraser-la-population-dans-le-sang/), la Présidence de l’APARECO et le Pilotage stratégique du CNRC prodigue aux militaires concernés les consignes suivantes :

  1. Les militaires congolais cantonnés dans des camps militaires à Kinshasa ou à l’intérieur du pays doivent se méfier des rations en provenance de leurs états-majors. Ceci pour éviter toute opération d’empoisonnement avec effet à retardement, comme ce fut le cas à la base de Kitona en 1997 et 1998, sous le commandement de James Kabarebe ;
  1. Les militaires qui ont déserté les camps doivent se débarrasser immédiatement des cartes SIM de leurs téléphones et s’abstenir strictement de les utiliser, car ils sont repérables à partir des relevés des bornes téléphoniques ;
  1. Il leur est fortement conseillé d’utiliser une nouvelle carte SIM et un nouveau téléphone, et de ne plus connecter pour un moment leurs ordinateurs (pour ceux qui en ont) à l’Internet.
  1. Malgré les conditions sociales difficiles, il est fortement recommandé à  tous les militaires de ne pas céder à la tentation de racket des paisibles populations civiles

 

La Résistance congolaise lance un appel patriotique à tous les Congolais de l’intérieur du pays et de la Diaspora et leur demande d’exercer la solidarité nationale en faveur de tous les militaires congolais déserteurs. Elle les exhorte à les accueillir dans leurs familles et à leur offrir asile et assistance pour leur permettre d’échapper au piège de l’ennemi et d’être disponibles, le moment venu, pour la patrie.

Fait à Paris, le 26 décembre 2018

Présidence de l’APARECO et Pilotage stratégique du  CNRC

 

 

Facebook Comments
Candide Okeke

About Candide Okeke

Comments are closed