URGENT-ALERTE: “Kabila” met en exécution son plan d’élimination des jeunes meneurs congolais !

URGENT :

“Kabila” met en exécution son plan d’élimination des jeunes meneurs congolais !

 

Tous les témoins proches de «Joseph Kabila» et du lobby tutsi en RDC sont unanimes : toutes les gesticulations des «opposants politiques» congolais laissent les occupants tutsi-rwandais totalement indifférents. Leurs vociférations ne les inquiètent pas car ces rwandais les manipulent et contrôle tous leurs faits et gestes grâce aux agents qu’ils ont infiltrés en leur sein pour brouiller les cartes  et voir même les opposer les uns les autres. Mais par contre, un seul phénomène les empêche de fermer l’œil. Il s’agit de la menace d’un véritable soulèvement populaire résultant d’une prise de conscience de plus en plus répandue de l’occupation de la RDC par une certaine jeunesse congolaise en colère à travers les villes et les campagnes de l’intérieur du Congo.

Ainsi, calfeutré derrière le masque de la mise en scène de son «retrait politique», scène qui lui sert de miroir aux alouettes destinée à  aveugler les nigauds parmi les congolais, «Joseph Kabila» a peaufiné un plan digne de Méphistophélès lui-même! Ce plan qu’il vient de mettre en exécution consiste à identifier et à éliminer sauvagement, publiquement et systématiquement tous les jeunes congolais patriotes et résistants qui œuvrent pour la mobilisation des masses populaires en vue d’un soulèvement national contre les forces d’occupation de la RDC. Nous avions en ce qui nous concerne prévenus à travers des réseaux spéciaux tous les patriotes engagés dans la mobilisation du peuple congolais à travers le pays. Mais vue l’ampleur et la diversité des noyaux de mobilisation qui se créent chaque jour à travers le pays, il est important que tous les médias et réseaux patriotiques lancent un cri d’alerte pour prévenir tous les nombreux réseaux parallèles des patriotes qui s’organisent à travers le pays à fin de les mettre en garde contre leur infiltration par des taupes (des jeunes congolais collabos) que l’ennemi infiltre dans leur rang pour les identifier et les localiser. Rappelez-vous de ces jeunes congolais aux bérets rouges qui ont juré publiquement de mourir pour «Kabila»!

C’est dans ce contexte que nous relevons, à titre d’illustration, la découverte  d’environs 6 cadavres  de jeunes congolais sauvagement abattus dans les quartiers de la commune de Kalamu à Kinshasa. La RFI qui a annoncé cette nouvelle a indiqué que toutes les victimes sont des Jeunes enlevés dans la nuit du Vendredi 14 à Samedi 15 septembre par des personnes cagoulées  et armées, selon des témoins. Le choix du lieu de crime et de l’âge des victimes n’a pas été fait au hasard. Ce choix relève d’une stratégie bien pensée par les experts du Tutsi-power. Il s’agit bien d’une «exécution» qui constitue un message que « Kabila » et ses frères tutsi-rwandais veulent envoyer aux autres jeunes patriotes congolais pour les terroriser et les dissuader de développer la dynamique du soulèvement populaire.Le choix de la commune de Kalamu s’explique par sa position géostratégique : elle est située au cœur-même de la ville de Kinshasa, ainsi la nouvelle de l’exécution des jeunes patriotes et meneurs de la trempe de Rossi peut vite atteindre toutes les autres communes périphériques de la capitale. Le but de l’opération est de semer la panique parmi la population, particulièrement parmi la jeunesse pour les contraindre à abdiquer au combat patriotique.

On remarquera ensuite que les exterminateurs, selon des témoins oculaires de la scène du crime, étaient tous cagoulés. Le port des cagoules était obligatoire parce que le commando chargé de cette odieuse mission est exclusivement composé de tueurs professionnels étrangers facilement identifiables à vue.Plus d’une fois, nous avons dans le passé signalé à l’opinion congolaise l’arrivée à Kinshasa et à Lubumbashi des militaires étrangers y compris des commandos spéciaux de l’armée du Rwanda spécialisés dans des actions de terrorisme urbain.Ces commandos de «Kabila» ont pour mission de décapiter tous les mouvements de résistance dans le but d’étouffer dans l’œuf toute velléité de résistance et de soulèvement populaire.

Que ceux des Congolais qui se sont empressés de se réjouir, croyant qu’à travers la mise en scène de la désignation de son dauphin «Kabila» venait de leur  restituer le Congo, que ces compatriotes-là sortent de leur naïveté morbide et regardent la réalité en face : «Kabila» et ses frères du tutsi-power rwandais sont plus que jamais déterminés, non seulement à poursuivre le processus d’occupation et de balkanisation de la RDC, mais ils ont résolu de passer à la vitesse supérieure pour parachever ce projet !

Chaque jour qui passe donc, chaque heure et chaque minute leur offre l’occasion d’enfuir leurs racines et de renforcer ainsi leur emprise sur nos institutions. Il est par conséquent grand temps que tous les leaders politiques congolais transcendent leur nombrilisme pour privilégier la survie de toute la nation congolaise en danger ! Mais , il appartient aussi au peuple congolais de se désolidariser en urgence et sans état d’âme de tous les membres de l’élite congolaise qui continuent à représenter un obstacle pour la libération totale de la RDC. L’heure n’est plus aux tergiversations, car il y va du salut de millions de congolais . 

Il est par contre très malheureux de voir comment beaucoup des jeunes congolais passent leur temps à se quereller comme des oies sauvages à travers les médias et les réseaux sociaux, et tout cela pour défendre chacun la candidature de son leader … aux élections ! On dirait qu’ils vivent sur une autre planète que la terre. Mais il n’est pas encore trop tard pour se réveiller !

Paris, le 18 Septembre 2018

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

 

Facebook Comments
Comments are closed