ALERTE/Didier Kithima Bin Ramazani, nouvel ambassadeur de «Kabila» à Tokyo, membre de «Yakuza», menace d’éliminer le représentant de l’APARECO au Japon !

ALERTE

Didier Kithima Bin Ramazani, nouvel ambassadeur de «Kabila» à Tokyo, membre de «Yakuza», menace d’éliminer le représentant de l’APARECO au Japon !

 

Monsieur Didier Kithima bin Ramazani, 2e conseiller d’Ambassade de la RDC à Tokyo avait été désigné Chargé d’affaires ad intérim de l’Ambassade de la RDC à Tokyo depuis le mois de juillet 2017. Et malgré des actes de forfaiture sans précédents que cet énergumène a commis au Japon comme diplomate,«Joseph Kabila » vient de signer l’ordonnance de sa nomination comme Ambassadeur de la RDC au Japon ce 18 juillet 2018.  

Dès le lendemain de sa nomination, le nouvel ambassadeur de «Kabila» passe à l’exécution des missions qui lui sont assignées. Ainsi, le dimanche 22 juillet, il envoie le fils d’un ancien diplomate congolais au Japon auprès de monsieur Lebana, représentant de l’APARECO au Japon (lui-même ancien diplomate au sein de la même ambassade), pour lui dire que s’il n’arrêtait pas ses attaques et ses dénonciations, il (Kithima Bin Ramazani) lui enverrait « ses amis Yakuza » pour faire taire toute sa famille au Japon ! 

Pour votre information, les «Yakuza» sont les membres d’un puissant groupe du crime organisé de près de 40.000 membres dont les ramifications s’étendent jusqu’en Allemagne et aux Etats-Unis d’Amérique ! Les Yakuza sont les descendants des groupes mafieux Bakuto et TekyaSes membres sont tellement puissants au Japon qu’ils évoluent et opèrent presque publiquement derrière les masques des associations reconnues, exactement comme le font les membres de la mafia sicilienne.

Immédiatement après le départ du messager porteur de ce message de menace de mort, le représentant de l’APARECO s’est rendu à la Police municipale de son quartier résidentiel pour déposer plainte contre l’ambassadeur de «Kabila». Les policiers nippons n’ont pas cachés leur étonnement mêlé d’indignation de voir un diplomate, Ambassadeur de surcroît, se targuer ouvertement de ses relations avec ce groupe sulfureux des Yakuza ! Ils ont immédiatement pris toutes les mesures idoines pour assurer la protection de toute la famille Lebana.

Dans la journée de lundi 23 juillet 2018, sur instruction de sa hiérarchie en France, le représentant de l’APARECO, monsieur Lebana s’est rendu d’abord au Ministère des affaires étrangères du Japon (GAIMUSHO)  au Desk/RDC, ensuite à la Direction Régionale de l’Immigration de Tokyo pour saisir officiellement les autorités compétentes japonaises des menaces de mort reçues de l’ambassadeur Kithima Bin Ramazani. Les autorités japonaises, choquées et scandalisées, ont promis d’ouvrir une enquête sur ce nouvel ambassadeur de «Kabila» sur base des indications qu’elles possèdent déjà à sa charge concernant d’autres actes de forfaitures déjà signalés à son actif.         

De son côté, la haute hiérarchie de l’APARECO a écrit au gouvernement japonais pour le remercier des mesures urgentes prises pour assurer la sécurité de son représentant au Japon, et elle demande que les mesures diplomatiques appropriées soient prises à l’endroit du diplomate congolais dont les relations sulfureuses avec les Yakuza s’avèrent contraires au statut d’un diplomate et compromettent tant la sécurité des Congolais résidant au Japon que celle des citoyens japonais.

A cette phase de son combat pour la libération de la RDC, l’APARECO met en garde l’imposteur rwandais «Joseph Kabila » contre tout acte de violence à l’endroit de ses membres partout dans le monde. Car dorénavant, chaque action appellera une riposte immédiate !

Paris, le 25 Juillet 2018

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

 

 

 

 

 

Facebook Comments
Comments are closed