ALERTE- Messe noire à Kingakati pour mettre en place les dispositifs sécuritaires en vue du dépôt de candidature de   « Joseph KABILA »

ALERTE !

Messe noire à Kingakati pour mettre en place les dispositifs sécuritaires en vue du dépôt de candidature de   « Joseph KABILA »

Vendredi 13 juillet 2018 en pleine nuit, comme des prêtres de Satan, ils étaient tous réunis à Kingakati autour de « Joseph Kabila », leur grand maître : Janette Kabila, Zoé Kabila, Néhémie Mwilanya, Jean Mbuyu, Kalev Mutond, Mova Sakanyi et …John Numbi (le revenant). La rencontre nocturne n’a tourné qu’autour d’une seule préoccupation : examiner et décider des mesures idoines et urgentes qui devront accompagner le dépôt de candidature de « Joseph Kabila» dans les prochains jours à  la CENI pour son 3e  mandat.

Après débats et délibérations, plusieurs mesures préventives ont été prises parmi lesquelles quatre principales que voici :

  1. Il a été décidé de renforcer en nombre les miliciens rwandais du M23 et ceux de Gédéon Kyungu au sein des Fardc, et d’assurer leur déploiement rapide dans toutes les grandes villesde la RDC principalement à Kinshasa. Des rotations nocturnes d’avions de transport ont été programmées dès samedi 14 juillet. Ces troupes rwandaises, placées sous le commandement personnel du général John NUMBI, auront pour mission principale de mâter en les réprimant violemment toutes les manifestations hostiles d’où qu’elles viennent. Que ce soit des camps militaires ou des populations civiles congolaises, laïques ou religieuses.
  1. Il a été décidé de sortir des fonds importants (plusieurs centaines de millions de dollars américains) de la Banque centrale pour «arroser» les congolais de toutes les couches sociales : les leaders et cadres des partis politiques de la «kabilie » comme de l’opposition,   les dirigeants des églises toutes dénominations confondues, les journalistes des médias nationaux et étrangers, la Société civile et les multiples mouvements politiques qui foisonnent dans la diaspora congolaise dont une bonne partie a été créé par Kinshasa pour étouffer la voix de la Résistance congolaise.
  1. Il a aussi été décidé de geler les visites « inopportunes » à Kinshasa de toutes les délégations étrangères et des membres de la communauté internationale et ce,jusqu’à la proclamation de la victoire programmée d’avance de «Kabila » aux prochaines élections. Sont particulièrement visés par cette mesure : l’ONU, l’Union Européenne, l’Union africaine, la SADC, la CEPGEL, les officiels belges et américains dont particulièrement Mme Nikki Haley, ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU.
  1. Pour garantir l’efficacité de toutes ces mesures sécuritaires et faire face à toute forme de résistance extérieure et intérieure à cette opération kamikaze, il a été décidé d’aligner à la tête des FARDC et de la Police nationale des officiers inconditionnels à « Kabila» et des professionnels de l’assassinat des masses !

 

C’est dans cette perspective que « Kabila » vient de procéder ce samedi 14 juillet 2018 aux importants changements dans l’Armée et la Police nationale. Bravant la communauté internationale qui attend toujours la suite du dossier judiciaire du général John Numbi impliqué dans l’assassinat odieux de Floribert Chebeya, « Kabila » vient plutôt d’opérer son retour fracassant sur la scène en lui confiant la haute direction de la Police nationale pour garantir une répression sans pitié contre toute velléité de soulèvement ou de protestation.

De même, à la tête des FARDC, le collabo général Etumba est écarté et nommé au poste (sans pouvoir) de Conseiller militaire du Chef de l’Etat. Il laisse ainsi sa place au lieutenant-général Célestin Mbala Munsese , un fidèle de «Kabila». Parallèlement à John Numbi qui commande la Police, un autre fidèle des fidèles de « Kabila », le tout puissant général Amisi Kumba dit Tango Fort, est nommé chef d’Etat-major général et prend les commandements des secteurs clés de l’Armée : les opérations et les Renseignements ! Il sera assisté par le général Delphin Kahimbi nommé sous-chef d’Etat-major au Renseignement. Le duo redoutable John Numbi-Amisi Tango Fort constitue désormais les bras de « Kabila » pour faire face à cette période trouble.

 Le général Olenga nommé Conseiller militaire du chef de l’Etat est appelé, lui, à jouer le rôle d’ambassadeur itinérant de « Kabila », particulièrement auprès de Moscou  et Pékin où il a des solides entrées depuis son exil. C’est lui qui est d’ailleurs à la base du rapprochement de « Kabila » avec ces deux pays. Par ailleurs, « Kabila » n’a pas hésité à faire appel aux services d’un ancien élément de la DSP/Dragon, Luyeye Rams, spécialiste des guérillas urbaines et d’anti terrorisme…

Comme on le voit, « Kabila » se met en ordre de bataille tant sur le plan politique avec (son FCC) que sur le plan militaire ! Il se prépare à imposer au peuple congolais et à la communauté internationale sa 3e candidature ! Et devant cette détermination, il n’y’a qu’une seule force qui pourra le stopper : le soulèvement de tout le peuple appuyé par ce qu’il nous reste de notre armée et de notre Police nationale. 

Yes, We can again!    

Paris, le 16 Juillet 2018

Candide OKEKE

L’OEIL DU PATRIOTE

Facebook Comments
Candide Okeke

About Candide Okeke

Comments are closed