La femme congolaise, soldate méconnue ou inconsciente du combat de libération du Congo-Kinshasa ?

La femme congolaise, soldate méconnue ou inconsciente du combat de libération du Congo-Kinshasa ?

La femme congolaise est l’une des principales cibles désignées des bourreaux du peuple congolais. Ses agresseurs barbares la violentent, la violent, l’humilient, la désacralisent et la réduisent purement à l’état d’une bête de somme. Ils la déciment par milliers et par millions en ayant en arrière-plan la stratégie de détruire la matrice génératrice des peuples en vue de réaliser un plan savamment conçu de l’extérieur pour dépeupler les terres congolaises, les piller et les occuper en fin de compte ad vitam aeternam.

Il arrive qu’elle se résigne. Pourtant, la femme congolaise, comme les autres femmes du monde, est dotée d’un potentiel inouï jusque-là inexploité. Pourtant, et malheureusement, les tueurs à gage des congolais, dans leurs sales besognes, se servent aussi souvent d’elle comme épouse ou comme complice. Elle participe parfois à des messes noires des bourreaux de ses compatriotes et connait ainsi parfaitement le secret de leur modus operandi. Pour peu qu’elle aime son pays et son peuple, la «maman» congolaise peut sauver la nation en péril. Car elle peut résolument jouer un rôle important de combattante au sein de la cinquième colonne. Elle peut ainsi efficacement frapper au cœur du système de domination, d’assujettissement et d’oppression du peuple congolais. Où qu’elle soit.

Il est donc temps que la «maman congolaise» prenne conscience qu’elle est une soldate qui s’ignore souvent. Elle doit savoir qu’elle dispose d’une arme de destruction massive utile pour le combat de libération de la RDC des mains des agresseurs impénitents! Si les bourreaux des Congolais, eux, recourent aux «hirondelles» pour infiltrer nos rangs, les « mamans congolaises, elles, devraient s’assumer comme de vraies «amazones» pour anéantir l’ennemi de la République! Elles devraient user de leur savoir-être et de leur savoir-faire pour dénicher et détruire le plan des agresseurs et sauver la maison-Congo qui brûle !

Le futur de la République Démocratique du Congo se décide maintenant. Il est dorénavant entre les mains de ses dignes filles et fils qui sont résolument déterminés au sein de la résistance patriotique pour léguer un avenir meilleur aux générations à venir.

Paris, Mercredi 04/04/2018

Grégoire WATUPA

Secrétaire National Exécutif en charge de la Presse et  des Nouvelles Technologies de l’Information au sein de l’Apareco

Facebook Comments
Comments are closed