FLASH/Reprise des rencontres secrètes entre “Joseph Kabila” et Félix Tshisekedi : Les enjeux d’un accord secret !

 

Reprise des rencontres secrètes entre «Joseph Kabila» et Félix Tshisekedi : 

Les enjeux d’un accord secret !

 

En République occupée du Congo, les jours et les années se succèdent, et ils se ressemblent tous ! Les mêmes scènes ubuesques se dressent chaque année à la même période, et les mêmes clowns montent sur la même scène pour divertir le même public avec les mêmes pitreries qui ne lui apportent aucun début de solution à ses problèmes. Tel est le minable spectacle qu’offre la RDC à la face du monde aujourd’hui.   

Et devant ce cercle vicieux de mensonge, d’hypocrisie et de corruption, la rédaction de L’œil du Patriote a longtemps hésité, cette fois-ci, à livrer au public congolais les mêmes faits, pourtant d’une gravité politique pour l’avenir politique du Congo. Ces faits qui, en 2015 et 2016, s’étaient concoctés dans les mêmes circonstances du secret, mais qui avaient fini par paraître sous le soleil de la vérité ! Après une longue réflexion, nous avons choisi de privilégier la vérité, quitte à faire face aux vagues furieuses des «protestations» et d’injures habituelles des «bandoki» dénoncés. Mais nous avons une assurance : quelles que soient les vociférations et les gesticulations pour tenter d’étouffer leur félonie, les « comploteurs » seront rattrapés et leurs crimes exposés par la puissante lumière de la vérité !   

Un arrangement “très particulier ” …

Le Dimanche 11 juin 2017 Félix Tshisekedi a été reçu par « Joseph Kabila » au Palais de la Nation . Il était accompagné du Secrétaire Général Jean Marc Kabund . Leur entretien s’est déroulé de 22H00 à 23H45 en présence du pasteur Mugalu, de Kalev, de Bizima Karamueto et de Néhémie Mwilanya le Directeur de cabinet de «Joseph Kabila». Au cours de cette messe noire «Joseph Kabila» et les siens ont confié comme mission à Félix Tshisekedi et Jean –Marc Kabund d’œuvrer désormais à l’affaiblissement interne du Rassemblement devant conduire à son implosion politique. Il leur a également été demandé d’accepter que les élections se déroulent en 2020. En cas de réussite de cette mission, Kabila a promis à Félix Tshisekedi qu’il ferait de lui le Premier Ministre de la Transition et Jean Marc Kabund pourra alors devenir le Président du Parlement de la Transition. Il leur a été remis 850 000 $(usd) en liquide en guise d’acompte, pour les «motiver» dans cette délicate mission. Et durant toute cette délicate opération, Félix Tshilombo n’arrête  de rappeler à son partenaire  « Kabila » que c’est lui qui joue « toute sa carrière politique dans cette affaire» ! Pour le rassurer, « Kabila » lui a recollé un «homme de Dieu», Pasteur MUGALU, pour lui garantir le secret des transactions occultes. En effet, c’est ce même fameux «pasteur» qui avait assuré la haute  discrétion des transactions financières entre l’UDPS (familiale) et le régime Kabila, transactions qui avaient conduit aux rencontres secrètes à travers plusieurs  villes d’Europe.

C’est ainsi qu’à la fin du mois de juin 2017, c’est le Pasteur Mugalu qui s’est à nouveau entretenu avec Félix Tshisekedi pour le rassurer de la de la « fidélité » et de la détermination de «Kabila » à ses promesses, visant à faire de lui le premier Ministre de la Transition au plus tard au courant de ce mois d’octobre 2017. Il se chargera ainsi de l’application de l’accord de la Saint Sylvestre, et de préparer les élections pour …2020 ! Le Pasteur Mugalu a donc formellement promis à Félix Tshisekedi qu’il restera au pouvoir pendant deux ans.

Satisfait et même enthousiaste, Félix Tshisekedi a cependant sollicité de son mentor Mugalu une « faveur stratégique» ; celle de lui laisser une liberté de critique, même violente de temps en temps contre « Kabila » et son régime, car il faut qu’il veille à rester crédible aux yeux de sa base de Limete et de ses collègues du Rassemblement. Mugalu lui a garanti la totale compréhension du «raïs» à ce sujet.  

En ce début du mois de juillet 2017, les fins limiers de L’ŒIL DU PATRIOTE qui suivent à la trace les tractations de Kanambe et Tshilombo viennent de recueillir de nouvelles informations . Leur accord tient toujours et a même un petit peu évolué. Félix Tshisekedi et certains membres de sa famille ont demandé à Kabila de faire non seulement de lui son Premier Ministre ou son Vice-Président mais ils lui ont aussi demandé de dissoudre les deux assemblées du Parlement actuel, pour le remplacer par une assemblée de 150 parlementaires pour 24 mois, avec des parlementaires choisis pour moitié par chacun des deux camps. Atundu a également approuvé ce schéma et désormais l’arrangement semble bel et bien scellé entre les deux comparses, au nez et à la barbe du peuple congolais.

Pour ceux qui doutent de ces informations nous leurs rappelons que lorsque Honoré Ngbanda avait alerté les congolais au sujet des rencontres entre le pouvoir et la famille Tshisekedi, il avait d’abord été traité de tous les noms d’oiseaux avant que les faits soient confirmés par les interessés eux-mêmes dans les deux camps (Félix Tshisekedi, Paul Kapika, Kimbuta, She Okitundu , etc …) . Alors plutôt que de perdre du temps dans des invectives ridicules il appartient aux congolais et particulièrement aux résistants de s’organiser en tenant compte de ce qui se profile pour contrer les conséquences de l’alliance machiavélique qui lie désormais solidement Félix Tshisekedi à « Joseph Kabila ».

L’APARECO s’est déjà habituée aux attitudes de certains congolais, qui souvent quand ils n’ont pas la connaissance de certains faits ou n’en ont jamais entendu parlé, s’imaginent facilement que ceux-ci n’existent pas, souvent sans même sans les avoir préalablement vérifiés. La Rédaction de L’ŒIL DU PATRIOTE rappelle à tous que le Président de l’APARECO, monsieur Honoré Ngbanda évolue sur base de renseignements et a maintes fois prouvé à quel point il avait raison.  Nous serons donc patients avec les incrédules, car nous savons qu’ils finiront par nous donner raison tôt ou tard …

Enfin, au vu de tous ces éléments on peut se demander comment Félix Tshisekedi et même d’autres membres de l’UDPS , peuvent-il encore tenir à ce point à travailler avec « Joseph Kabila », un rwandais source de malheurs des congolais qui refuse même actuellement qu’Etienne Tshisekedi (congolais ) soit enterré chez lui en RDC ?

Paris, le 28 Juillet 2017

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

 

 

 

Facebook Comments
Candide Okeke

About Candide Okeke

Comments are closed