A quel jeu joue Maman SIDIKOU avec «Joseph Kabila» ? (Suite)

A quel jeu joue Maman SIDIKOU avec «Joseph Kabila» ? (Suite)

Pourquoi une rencontre nocturne en pleine forêt ?

 

Dans sa dernière parution du 03 mai dernier http://www.info-apareco.com/2017/05/03/le-dossier-de-lassassinat-des-deux-experts-de-lonu-a-quel-jeu-joue-maman-sidikou-monusco/ , L’œil du Patriote s’interrogeait et s’inquiétait sur l’attitude ambigüe et le rôle suspect du représentant de l’ONU en RDC en faveur de « Kabila », particulièrement dans le dossier brûlant d’assassinat des deux experts de l’ONU à Tshimbulu dans le Kasaï, en République Démocratique du Congo. Ce dossier, nous en avons maintenant la conviction, cache une montagne. Il est en effet révélateur d’un vaste plan du Rwanda concernant le génocide planifié en RDC. Les deux experts de l’ONU, Zaida et Sharp, étaient tous les deux sur une importante piste de ce réseau dans le Kasaï. Lors de leur 2e voyage au Kasaï, ils allaient mettre la main sur des preuves accablantes sur ces crimes odieux. Malheureusement, ce voyage fut le dernier, car leur «dangereux projet» a été signalé à «Kabila» et à Kagame qui ont décidé de les « stopper ». Nous savons maintenant que les deux experts de l’ONU ont été « vendus ». Par qui ? Pourquoi ? Nos réseaux de résistance au sein du régime d’occupation rwandaise à Kinshasa ont été immédiatement mis à contribution pour élucider ce mystère. Et les premiers résultats d’enquête qui viennent de nous parvenir justifient et augmentent encore plus notre inquiétude quant au rôle réel que joue le chef de la MONUSCO à Kinshasa auprès de «Joseph Kabila». Car ses réactions au sujet de l’article de l’APARECO sur son attitude et ses précautions pour rencontrer «Kabila» confortent les lourdes présomptions qui pèsent sur lui.

En effet, le vendredi 05 mai vers minuit, « Joseph Kabila » a rencontré  monsieur Maman Sidikou, à sa demande, en pleine forêt sur la route de Bandundu, entre Nsele et Kingakati. Le choix pittoresque du lieu et de l’heure de la rencontre a été imposé et exigé par monsieur Sidikou qui ne voulait rencontrer « Kabila » dans aucune de ses résidences officielles, loin du regard curieux de ses gardes et de son protocole, afin d’assurer le secret total de leur rencontre. Le représentant de l’ONU était visiblement en colère contre «Kabila» à cause de la fuite de leur «collaboration». Il lui a brandi l’article imprimé de L’œil du Patriote dénonçant des accointances entre eux, et il lui a reproché des fuites qu’il imputait à son entourage. Il lui a enfin prévenu qu’il n’entendait pas sacrifier sa carrière à cause de «vos bêtises». Et dans le même ordre d’idée, Maman Sidikou a vertement reproché à «Kabila» de s’être fait accompagner de son frère Zoé et de son Directeur de Cabinet pour cette rencontre qu’il voulait exclusivement à deux, parce qu’il n’a plus confiance à son entourage. 

«Kabila» a tenté, tant bien que mal, de calmer la colère de son interlocuteur et il lui a formellement  promis une enquête approfondie pour découvrir les taupes de Ngbanda et les éliminer sans autre forme  de procès ! Les autres sujets stratégiques concernant la crise politique en RDC ont été aussi abordés. Vu la délicatesse des sujets traités, nous nous abstenons de les exposer ici. Car ces sujets révèlent des indications précieuses sur l’action de l’ONU en RDC d’une part, et les pistes d’action qu’envisagent « Kabila » et le Tutsi-power en RDC d’autre part.             

Nous disposons ainsi des indications sérieuses qui nous donnent toutes les raisons de nous inquiéter du rôle ambigu de monsieur Maman Sidikou. Nos sources au sein de la MONUSCO et autour de «Kabila» sont toutes formelles : il existe une complicité très active entre les deux hommes. Dès lors, nous sommes en droit de nous poser cette question fondamentale : pour qui roule alors Maman Sidikou ? Pour l’ONU, pour le peuple congolais ou pour les intérêts de «Kabila» ? Quels services lui rend-il ? Pourquoi ? En échange de quoi ? Les antennes de l’APARECO en RDC ont promis d’apporter des éclaircissements sur ce dossier que nous estimons capital pour le combat que mène le peuple congolais contre les prédateurs et les vautours en provenance des quatre coins du monde, pour piller les richesses de ce grand et vaste pays qu’est la République Démocratique du Congo.    

L’œil du Patriote qui a mission d’éclairer le peuple congolais dans la nébuleuse de cette crise multiforme que traverse notre pays, et de le conscientiser vis-à-vis des multiples pièges que ne cessent de lui tendre les ennemis intérieurs et extérieurs de la République, poursuivra sans relâche son enquête sur cet énigme concernant la complicité d’un représentant de l’ONU avec le bourreau du peuple congolais. La hiérarchie de l’APARECO s’est réservée la tache de fournir au Parlement de l’Union Européenne certaines informations importantes relatives à cette affaire. Dans l’entre-temps, nos réseaux de la résistance poursuivent leur enquête pour tirer au clair les tenants et les aboutissants de ce secret !

Paris, le 10 Mai 2017

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE

 

 

Interview-choc du Président National de l’APARECO :
“Occupation” Elingi Koloba Nini ?

VIDEO A VOIR ICI:

https://www.youtube.com/watch?v=EOmBF0HH-K0

Facebook Comments
Comments are closed